Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

MarkMonitor / Super Bowl XLVIII et les Jeux Olympiques d’hiver de Sochi : ne soyez pas victimes des escroqueries en ligne

janvier 2014 par MarkMonitor

Au cours des deux prochaines semaines, le Super Bowl XLVIII et les J.O. d’Hiver de Sochi - les événements sportifs les plus palpitants - auront lieu. Des marchandises où figurent des logos, des mascottes et les derniers symboles Olympiques sont en forte demande. Il n’est pas surprenant que les équipes de sport de même que les pays se préparent à protéger à la fois physiquement et virtuellement leurs marques des contrefaçons.

MarkMonitor - société de protection des marques - a mené des recherches qui ont révélé qu’un chasseur de bonnes affaires sur cinq aux Etats-Unis et en Europe achetait par erreur des produits contrefaits sur des sites de e-commerce tout en cherchant des offres en ligne. En fait, les personnes à la recherche de bonnes affaires sont plus nombreuses que les consommateurs à chercher du faux sur un taux de 20 pour 1.

Les contrefacteurs voient ces événements sportifs comme leur « Big Game » pour faire de l’argent sur les dos de fans qui ne se doutent de rien. Selon l’agence de l’immigration et des douanes américaines (ICE) plus de 17 millions de dollars de marchandises du Super Bowl 2013 ont été saisis, allant des maillots contrefaits, chapeaux, T-shirts, vestes, billets et autres souvenirs. Pour les Jeux Olympiques de Sochi, le Comité d’Organisation et les plus grands acteurs de la distribution se sont engagés à mettre en œuvre une réponse plus efficace aux produits contrefaits des chaînes de vente au détail afin de protéger les marques Olympiques et Paralympiques. Mais la protection des consommateurs en ligne relève plus du défi.

MarkMonitor donne quelques conseils aux fans afin d’éviter de se faire arnaquer pendant que vous recherchez des marchandises de votre équipe de sport favorite ou de votre pays :

• Faites attention à ce que vous cherchez : les contrefacteurs utilisent des mots-clés à leur avantage. Les fraudeurs cherchent à cibler ceux qui ajoutent un terme comme « pas cher » ou « remise » devant un nom ou une catégorie de produits.

• Faites attention au nom du site internet dans la barre d’adresses. Souvent les fraudeurs vont acheter un nom de domaine mal orthographié (connu sous le nom de « typosquatting ») afin de détourner le trafic vers des sites de e-commerce contrefaits ou même des sites pour adultes.

• Méfiez-vous des produits à prix fortement réduits. Si le dicton dit que c’est trop beau pour être vrai, ça l’est probablement. Les contrefacteurs sont devenus de plus en plus sophistiqués dans leurs techniques de tarification, mais embobinent toujours les consommateurs peu méfiants avec la promesse d’avoir fait l’affaire du siècle.

• Quelle est la réputation ? Est-ce que le site ou le vendeur est mentionné sur les sites alertant sur les arnaques ? faites une recherche avec les termes « vendeur+escroquerie » et voyez ce qui arrive.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants