Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les priorités évoluent en matière de sauvegarde et de restauration, selon Quest Software

juillet 2012 par Quest Software

Aujourd’hui, les employés et les clients des entreprises s’attendent à ce que les services critiques soient disponibles et accessibles à tout moment, ce qui oblige le département informatique à repenser sa stratégie de sauvegarde et de restauration.

Selon les résultats d’une nouvelle enquête de Quest Software réalisée auprès de plus de 200 informaticiens en Amérique du Nord, près des trois quarts des entreprises classent la restauration des applications critiques et la récupération des données en tête de leurs priorités dans le cadre de leur stratégie de sauvegarde et de restauration. Toutefois, les solutions de protection des données classiques contraignent les entreprises à axer leur stratégie de restauration sur les serveurs et l’infrastructure plutôt que sur la capacité de restauration des applications dont dépend l’activité de l’entreprise. En conséquence, seulement 5 % des entreprises sondées ont déclaré que leur stratégie de restauration était strictement axée sur les applications.

- Lors de cette enquête, 73 % des sondés ont indiqué que la restauration des applications critiques et la récupération des données étaient leur principale préoccupation dans le cadre de leur stratégie de protection des données.

- Toutefois, seulement 5 % des sondés ont déclaré que leur stratégie de restauration était strictement axée sur les applications et 78 % ont indiqué que les applications ne jouaient aucun rôle dans la stratégie de restauration définie par leur entreprise.

- L’enquête de Quest confirme également un certain nombre d’autres tendances qui montrent que les entreprises se préoccupent de plus en plus de leur capacité à restaurer rapidement les applications et les données critiques. 70 % des sondés ont indiqué qu’au moins 50 % des données produites par leur entreprise sont considérées comme étant stratégiques et près d’un tiers des sondés (32 %) ont déclaré que l’équipe dirigeante leur avait demandé de chercher des moyens de réduire les délais de restauration l’année dernière.


À propos de l’enquête :

TechValidate, société d’études de marché, a réalisé cette étude au deuxième trimestre 2012 auprès de 211 informaticiens qui comprenaient des décideurs, tels que des directeurs techniques et des DSI, ainsi qu’un large éventail d’utilisateurs, notamment des administrateurs de systèmes, de réseau et du stockage, chacun étant responsable de la gestion de certains aspects des programmes de protection des données de leur entreprise. Des entreprises allant des PME aux sociétés du classement Global 500 présentes sur tous les segments de marché ont participé à l’enquête.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants