Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les portes d’embarquement des aéroports mettent les données des passagers en danger

janvier 2017 par Symantec

Un an avant l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGDP), Symantec vient de publier une analyse expliquant comment un certain nombre de portes d’embarquement d’aéroport affiche des fuites concernant les codes de réservation, mettant les données personnelles des passagers à la vue de tous. Avec de telles informations à disposition, il est possible de prendre le contrôle total des réservations des passagers, annuler leurs vols mais également s’emparer d’informations sensibles.

Contrer les faiblesses de sécurité des systèmes de réservation de voyage est une tâche complexe, les systèmes de réservation globaux sont fortement interconnectés et dépendants les uns des autres, mais les aéroports doivent sérieusement aborder la question de sécurité afin de protéger les renseignements personnels de leurs clients et s’assurer qu’elle est conforme à la loi, ou ils risquent d’encourir de lourdes amendes.

Les recherches menées par Symantec sur le RGDP ont révélé que 92 % des sociétés françaises sont inquiètes quant à leur capacité à être en conformité avec le RGPD d’ici mai 2018. Cette étude Symantec indique également que les entreprises ne sont pas en phase avec les attentes de leurs clients, et notamment lorsqu’il s’agit de sécurité et de confidentialité des données. Ainsi, 75 % des entreprises françaises n’estiment pas que leur capacité à respecter ces éléments est un facteur déterminant pour leurs clients

« Les entreprises devraient reconnaitre que la confidentialité, la sécurité et la conformité au RGPD sont des éléments extrêmement importants pour leur réputation et leur marque » explique Laurent Lecroq, Directeur Général de Symantec en France. « Il y a une déconnexion évidente et significative entre l’importance que revêt la confidentialité et la sécurité des données pour les consommateurs, et la priorité des entreprises. Il reste certes quelques mois pour se préparer, mais le passage à l’action doit être rapide ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants