Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les entreprises ne sont pas en phase avec les stratégies de protection des données dans le Cloud, selon une étude de CTERA

octobre 2016 par CTERA

D’après une nouvelle étude annoncée aujourd’hui par CTERA Networks, les stratégies de protection des données d’entreprise peuvent ne pas être en phase avec les initiatives de modernisation informatique axées autour du Cloud computing. Cette étude démontre que bien que les entreprises continuent à migrer leurs charges de travail vers le Cloud à un rythme soutenu, la protection des serveurs et des applications à architecture Cloud n’a pas encore suffisamment évoluée pour répondre aux besoins des entreprises en termes de continuité des opérations et de disponibilité des données.

Le nouveau livre électronique publié par CTERA, Game of Clouds, illustre les conclusions de cette première étude sur les sauvegardes dans le Cloud, et propose une analyse approfondie de l’état de la protection des données d’entreprise stockées dans le Cloud. Une étude commandée par CTERA a été menée par la société de recherches indépendante Vanson Bourne afin d’examiner les stratégies de protection des données de 400 décideurs et spécialistes IT d’entreprises américaines, allemandes et françaises qui utilisent le Cloud pour leur déploiement applicatif. Cette étude analyse les avantages et les pièges des stratégies de sauvegarde actuelles, souligne les principales considérations à prendre en compte par les entreprises faisant la transition vers le Cloud, et examine l’impact des mauvaises pratiques de sauvegarde sur la continuité des opérations. Le livre électronique Game of Clouds peut être téléchargé ici.

Voici quelques-unes des principales constatations de cette étude :

- Les entreprises effectuent une transition vers le Cloud à un rythme soutenu afin d’optimiser leur efficacité, d’obtenir une évolutivité en temps réel et de réduire leurs coûts. Plus de deux tiers (67 pour cent) des entreprises déploient plus de 25 pour cent de leurs applications dans le Cloud, et 37 pour cent envisagent d’augmenter leur utilisation du Cloud d’au moins 25 pour cent, voire davantage. En outre, 54 pour cent des entreprises adoptent une stratégie de Cloud hybride pour tirer pleinement profit des services aussi bien en interne que dans le Cloud.

- Cependant, deux entreprises sur trois (66 pour cent) sont tout à fait d’accord ou plutôt d’accord avec l’affirmation que les applications dans le Cloud ont tendance à être moins sauvegardées en raison d’une idée reçue qui veut que le Cloud soit naturellement plus protégé que les applications internes. Ceci n’est pas surprenant étant donné que 62 pour cent des entreprises comptent sur le fournisseur du service Cloud pour sauvegarder les applications exécutées sur leur plateforme.

- Alors qu’un nombre toujours plus important d’entreprises déplacent leurs applications vers le Cloud et que des menaces telles que les logiciels de rançon sont de plus en plus omniprésentes, l’importance de la continuité des opérations devient un enjeu majeur. Trente-neuf pour cent des répondants affirment qu’assurer la continuité des opérations est la priorité absolue en termes de protection des applications et des données exécutées dans le Cloud. Et 71 pour cent des entreprises nomment la protection et la disponibilité des données comme l’un des principaux défis lors de la transition vers le Cloud.

- Avec plus d’un tiers (36 pour cent) des répondants indiquant que la perte des données dans le Cloud serait plus catastrophique que le dysfonctionnement de leur centre de données, et 14 pour cent des répondants déclarant que cela leur coûterait leur poste, le besoin de choisir la bonne stratégie dès le départ est absolument impératif.

« L’évolution des entreprises au-delà des centres de données traditionnels a complètement changé la donne pour la protection des données dans le Cloud, » souligne Jeff Denworth, SVP, Marketing chez CTERA. « Alors que les entreprises adoptent des stratégies Cloud et multi-Cloud, les outils de sauvegarde classiques ne font plus l’affaire. Notre étude met en exergue les principales considérations et défis liés à la protection des données que les entreprises doivent prendre en compte lorsqu’elles choisissent des solutions simples, efficaces et automatisées pour protéger leurs applications critiques à architecture Cloud. »

Pour en savoir plus sur les résultats de l’étude, rendez-vous sur le blog de CTERA.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants