Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les chiffres de la semaine par Kaspersky Lab : 60% des utilisateurs considèrent la fuite de données financières comme la menace la plus dangereuse

juillet 2012 par Kaspersky Lab

C’est le chiffre dévoilé par l’enquête Harris Interactive pour le compte de Kaspersky Lab portant sur les tendances et risques en ligne pour les internautes*.

Nombreuses sont les menaces informatiques qui donnent la migraine aux utilisateurs. Les plus dangereuses sont celles qui risquent de compromettre la sécurité de leurs précieuses informations ou, pire encore, leur confidentialité. Or, parmi toutes les données personnelles que les internautes conservent sur Internet, les informations financières constituent le principal motif d’inquiétude : 60% des utilisateurs déclarent ainsi que leur plus grande crainte porte sur l’exploitation de leurs données financières.

Juste derrière viennent les mots de passe donnant accès aux services en ligne : 58% des personnes interrogées redoutent une fuite ou un vol de ces données au profit de cybercriminels. Ensuite, par ordre décroissant, viennent les e-mails et autres documents personnels, les contacts du carnet d’adresses et différents types de fichiers multimédias.

Cependant, malgré leurs préoccupations manifestes au sujet de la sécurité des données, un nombre considérable d’utilisateurs stockent des informations sur des terminaux mobiles mal protégés. En particulier, 15% des participants à l’enquête utilisent leur tablette pour effectuer des achats par carte de crédit sur Internet, des transactions auprès de systèmes de paiement électronique ou d’autres opérations financières ; 12% se livrent aux mêmes activités sur leur téléphone mobile. Près d’un tiers des utilisateurs (31%) confient leurs informations personnelles à leur ordinateur domestique ou portable.

Que font les utilisateurs pour protéger leurs données sensibles ?

Selon les résultats de l’enquête, moins de la moitié d’entre eux (46%) sauvegardent l’ensemble de leurs équipements.

30% recourent au cryptage des informations de valeur, tandis que 32% protègent leurs documents avec un mot de passe. Ces mesures ne sont, de toute évidence, pas suffisantes en soi mais, alliées à un logiciel antivirus de haute qualité, elles peuvent assurer un niveau correct de protection.


*Cette étude a été menée au total sur plus de 8000 personnes en Europe, USA et Russie en février et mars 2012.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants