Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les Geeks #4 consacrés aux Droits de l’Enfant

juillet 2019 par Marc Jacob

Pour le 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), la société Novatim a consacré le volet 4 de son cahier d’activité destiné au 6-12 ans Les Geeks aux Droits de l’Enfant. Vous avez dit Les Geeks ?

LES GEEKS : 5 PERSONNAGES CONTRE LA FRACTURE NUMÉRIQUE

- Les Geeks, c’est le lien entre notre ambition de partager nos connaissances informatiques et la jeune génération aidée par le Secours Populaire.
- Les Geeks, ce sont 5 jeunes héros de l’informatique directement inspirés par des collaborateurs de Novatim ! Agés d’une dizaine d’années, leurs aventures sont adaptées aux jeunes qui reçoivent ces créations. Les Geeks ont été mis en scène 3 fois : le premier numéro est sorti il y a un an, dans un livret d’activités. Du concentré de technoculture !
- Les Geeks #4, c’est un livret d’activité destiné aux 5000 enfants qui participeront à la Journée des Oubliés des Vacances cet été !
- Les Geeks #4, c’est une édition consacrée au 30 ans des Droits de l’Enfant.

POURQUOI LA FRACTURE NUMÉRIQUE ?

La fracture numérique, aussi résumée par le néologisme « Illectronisme » est une problématique sociétale majeure. La technologie dans sa globalité est de plus en plus présente dans nos quotidiens… Elle le saura d’autant plus dans celui des enfants d’aujourd’hui. Ce sont eux qui seront les entrepreneurs et qui auront les idées innovantes pour construire le monde digital de demain. Aussi, c’est un sujet qui doit être traité et remis en cause. Des démarches politiques existent, des prises de conscience sont en cours. C’est une nouvelle forme de fracture sociale.

La fracture numérique en quelques chiffres, c’est :

• 23% des français (11 millions de personnes) se déclarent mal à l’aise avec le numérique
• 16% des français ne vont jamais ou moins d’une fois par semaine sur internet
• Près d’un tiers des français a déjà renoncé à entreprendre des démarches car il fallait utiliser internet (source :https://comarketing-news.fr/illectr...)

Chez Novatim, notre coeur de métier, c’est l’informatique. Auprès de nos clients, des PME et ETI, nous mettons à disposition nos connaissances techniques chaque jour. Notre objectif : les accompagner dans la gestion de leurs parcs informatiques. Cela sous-entend des connaissances techniques, certes, mais aussi un sens de la pédagogie.

Aussi, en tant qu’ESN, nous sommes persuadés que nous pouvons avoir un rôle à jouer dans la lutte contre la fracture numérique. Notre démarche se tourne vers les plus jeunes (6-12 ans) auprès desquels, il nous semble primordial d’éveiller la curiosité du monde numérique. En gage d’avenir du digital, ce sont eux qui doivent avoir l’appétit insatiable pour le code, le développement et toutes formes de technologie.

L’ENGAGEMENT DE NOVATIM

Depuis son commencement, Novatim s’engage à sa façon dans une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Si le tri ou l’usage de voitures électriques est une habitude acquise par tous, cette collaboration qui se confirme avec le Secours Populaire français ravit l’ensemble des équipes ! A l’heure actuelle, la question de la fracture numérique est un sujet central. Aussi, pouvoir allier un engagement social à une cause technologique est une grande source d’inspiration et de motivation pour Novatim. Ces actions avec le Secours Populaire n’appellent qu’à une chose : continuer tant que possible dans cette voie-ci.

EN BREF

Les équipes de Novatim soutiennent ce projet et sont fières de s’engager avec le Secours Populaire. Ce projet nous permet de faire un pas de plus dans notre engagement en faveur du RSE et d’actions à la fois positives et bienveillantes. En accompagnement de ce communiqué, vous trouverez un extrait du 4ème livret d’activités. Nous pouvons volontiers échanger en détail avec vous et vous faire parvenir des exemplaires. Nous avons l’envie de bien faire et plein de choses à dire !




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants