Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Ledger lance son premier Bug Bounty hardware en Europe avec Yogosha

novembre 2017 par Emmanuelle Lamandé

Pour la première fois en Europe, Ledger lance un Bug Bounty hardware avec Yogosha.

Ledger travaille sur une évolution de son produit phare, le Nano S, un portefeuille hardware sécurisé permettant de gérer une ou plusieurs crypto-monnaies. Ce nouveau prototype, comme les précédentes versions, se connecte à votre ordinateur via le port USB et garantit la sécurité de vos bitcoins et autres crypto-monnaies, même si votre machine est compromise. En cas de perte du portefeuille, les clés privées peuvent être restaurées et réinjectées.

C’est dans ce cadre que Ledger s’est intéressée au Bug Bounty, une approche permettant de remonter les failles de sécurité présentes sur sa technologie, et s’est tournée vers Yogosha pour organiser le premier Bug Bounty hardware européen.

Ce Bug Bounty privé a pour objectif d’identifier d’éventuelles failles de sécurité sur le dispositif hardware du portefeuille Ledger. Il s’adresse à une sélection de trente chercheurs issus de la communauté Yogosha, qui recevront chacun un prototype de la prochaine version du portefeuille hardware de Ledger avec, pour ceux qui réussiront à percer ce coffre-fort numérique, une prime de 1,35 Bitcoin (au cours du 6 novembre, 8 485 Euros).




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants