Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le rapport du 1er trimestre 2013 sur le .eu est désormais disponible

juillet 2013 par EURid

Avant l’introduction, plus tard dans l’année, des nouveaux domaines génériques de premier niveau, EURid, le registre du domaine de premier niveau .eu, reste concentré sur l’amélioration de la qualité du domaine .eu. C’est ce qu’il ressort du rapport du 1er trimestre 2013 d’EURid, disponible aujourd’hui.

« Pour nous, la qualité de la marque .eu demeure essentielle », explique Marc Van Wesemael, Directeur Général d’EURid. « Comme EURid n’a aucun intérêt dans les nouveaux domaines génériques de premier niveau, les frais que vous payez pour votre nom de domaine .eu continueront d’être utilisés intégralement pour améliorer le service et la qualité du domaine .eu, et non pas pour subventionner le lancement d’un autre domaine de premier niveau. »

Soucieux de la qualité, le registre EURid a, pendant une certaine période, passé activement au crible des sélections aléatoires de noms de domaine fraîchement enregistrés, à la recherche d’enregistrements malveillants parfois utilisés à des fins de phishing.

Durant le premier trimestre 2013, le registre a intensifié ses efforts afin de vérifier régulièrement les données des titulaires de noms de domaine .eu. Si les données relatives à un nom de domaine particulier s’avèrent incorrectes ou incomplètes, le bureau d’enregistrement en charge de ce nom est prié de les rectifier ou de les compléter. Les enregistrements sont ainsi transparents, et les titulaires de noms de domaine .eu sont joignables et responsabilisés.

Le 1er trimestre en chiffres

Le nombre de nouveaux enregistrements de noms de domaine .eu par jour a été 2% plus élevé au 1er trimestre 2013 que le nombre moyen de nouveaux enregistrements durant les six années précédentes depuis le lancement du domaine, ce qui se traduit par une croissance de 3,6% par rapport à la même période l’an dernier. Les taux de renouvellement sont restés importants, avec une moyenne de 79%, légèrement supérieure à la moyenne du secteur.

Pour de plus amples informations sur les résultats du 1er trimestre 2013, téléchargez le rapport trimestriel complet à l’adresse http://www.eurid.eu/fr/propos-de-no....




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants