Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le marché de l’assurance contre les cyber risques va exploser ces prochaines années

janvier 2016 par Verspieren

Le marché mondial des primes d’assurance contre les cyber attaques devrait doubler au cours des quatre prochaines années, boosté par un effet de rattrapage massif des entreprises européennes, et notamment françaises. Pour accompagner cette tendance, Verspieren, courtier en assurances français à capital familial, aide ses clients et prospects à identifier les risques auxquels ils sont confrontés sans vraiment le savoir et les avoir mesurés.

Si les entreprises françaises ont subi en moyenne 21 incidents de cybersécurité par jour en 2015* (+51% sur un an vs +38% en moyenne mondiale), très peu d’entre elles ont initié une démarche d’audit en vue de souscrire un contrat d’assurance. Au niveau mondial, les primes d’assurances contre les cyber-attaques souscrites en 2014 représentent 2,5 milliards de dollars, dont 2,2 milliards pour les seuls Etats-Unis et 165 millions pour l’ensemble de l’Europe. Conscientes du risque financier que font peser sur elles les cyber attaques, les entreprises européennes devraient largement contribuer au doublement estimé du marché à horizon 2020.

La protection des données, au coeur des débats du prochain Forum international de la cybersécurité (Lille, les 25 et 26 janvier 2016), représente l’enjeu de sécurité majeur des entreprises, qui n’en sont paradoxalement pas conscientes. Ainsi en France, le coût moyen d’une fuite était de 122€ par donnée volée en 2013 (coût lié à la réparation des dommages pour l’entreprise et pour son client, aux frais de justice, aux amendes de la CNIL…). « Pour avoir un ordre d’idée, il faut savoir que 550 millions de données personnelles ont été dérobées aux Etats-Unis en 2013. Avec un tel chiffre, un rapide calcul permet d’imaginer facilement l’écrasement financier auquel doit faire face une entreprise victime de vols de données », explique Yves Fournier, Directeur de clientèle Grand compte chez Verspieren. Selon le rapport Verizon 2015, la compromission de données représente un coût variable entre 2 et 5 millions de dollars dans 95% des cas, certaines allant jusqu’à 200 millions de dollars.

Risque de faillite d’entreprises

Malgré de tels risques financiers, les entreprises françaises sont encore peu nombreuses à avoir souscrit à une protection assurantielle contre les cyber-risques. « Les PME et les ETI, qui représentent 98% du paysage économique français, restent peu équipées contre de telles menaces souvent parce qu’elles n’estiment pas prioritaire d’allouer un budget à cela. Pourtant ces entreprises sont vulnérables et certaines peuvent ne jamais se relever du coup financier porté par une cyber attaque. Les cyber attaques impliquent donc des conséquences financières qui ne peuvent être ignorées », prévient Yves Fournier.

Conscient que la première étape vers une maturité du marché passe par un travail de pédagogie et d’accompagnement à la prise de décision, Verspieren, en partenariat avec CGI Business Consulting, propose à ses clients et prospects un service d’évaluation des cyber risques et des couvertures les plus adaptées. « Si les possibilités de croissance de ce marché sont très fortes, nous devons encore faire un long travail de sensibilisation auprès des dirigeants et responsables informatiques, avant de leur proposer la meilleure couverture assurantielle », conclut Yves Fournier.


*Tiré de l’étude « The Global State of Information Security Survey 2016 » réalisée par PwC en collaboration avec CIO et CSO.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants