Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le groupe Guy Hoquet intègre la signature numérique avec CertEurope

avril 2008 par Marc Jacob

Le groupe Guy Hoquet, franchiseur immobilier national, a retenu la solution de CertEurope pour permettre à ses agences de signer électroniquement les différents registres liés à son activité. La solution C@rteurope lui permet de remettre à l’ensemble de ses franchisés des certificats électroniques leur permettant de signer les registres légaux.

Suite à l’évolution de la LOI HOGUET qui permet la tenue des registres par informatique, Guy Hoquet décide d’équiper ses franchisés de certificats C@rteurope. Il intègre à son logiciel de gestion la fonctionnalité pour signer les registres : registres des mandats, des répertoires des actes ou des carnets de reçus.

« Les différentes agences gagnent ainsi du temps », explique Alain Landon, Directeur du service Développement chez Guy Hoquet. « Et c’est également pour nous un excellent moyen de sécuriser et de contrôler la qualité de nos données. Le processus informatique étant structurant, il nous permet de réduire le taux d’erreur dans la saisie d’informations essentielles à la bonne marche de notre activité et à la satisfaction de nos clients ».

Nicolas Letullier, Directeur Technique d’A VENDRE A LOUER, explique « Notre logiciel de transactions immobilières, Aptalis, équipe les 611 établissements du réseau Guy Hoquet. Nous l’avons fait évoluer afin de fournir toutes les garanties légales qui permettent d’utiliser les certificats C@rteurope. » Il précise, « Aujourd’hui, Aptalis est le premier outil professionnel de gestion des Agences Immobilières qui permet la tenue électronique des registres prévus dans le cadre de la loi Hoguet. »

Le groupe Guy Hoquet envisage de pousser plus loin la dématérialisation sur toutes les correspondances échangées avec ses adhérents et, souhaite mettre en place une solution d’horodatage qui lui permettra de valider les offres immobilières. Lorsqu’un bien est proposé sur le marché par le biais de différentes agences, il est impératif pour celle qui conclut l’affaire la première de valider son action. Aujourd’hui, la validation des offres est réalisée par le biais d’un système de télégrammes téléphonés, plutôt onéreux. L’horodatage permettrait d’alléger le coût et de simplifier le processus. Le jeton fourni par CertEurope fera foi de la date de dépôt de l’offre.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants