Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le Ministère des Affaires Etrangères victime d’une cyberattaque selon Proofpoint

décembre 2018 par Proofpoint

Hier, le Ministère des Affaires Etrangères a déclaré dans son communiqué de presse avoir été victime d’un piratage des données : « Des données personnelles enregistrées lors de l’inscription sur la plate-forme Ariane ont été dérobées ».

Créé en 2010, Ariane est un service permettant aux personne de voyager à l’étranger et de recevoir des informations relatives à la sécurité de leurs déplacements. La méthode utilisée par les hackers et le nombre d’utilisateurs victime de ce piratage n’a pas encore été communiqué. Les données volées des victimes seraient leurs contacts d’urgence ainsi que leurs noms, prénoms, numéros de téléphone et adresses e-mail. Après sa découverte le 5 décembre dernier, une plainte a été déposée auprès du Procureur de la République. Des mesures ont été immédiatement prises afin de renforcer la sécurité de la base de données et empêcher toute nouvelle intrusion de ce type.

Gérard Béraud-Sudreau, Area Vice-Président, Europe du Sud chez Proofpoint, déclare : « La nouvelle d’une cyber-attaque contre le Ministère des Affaires Etrangères est alarmante mais peu surprenante. Encore une fois, les cybercriminels adaptent leurs techniques pour cibler des personnes plutôt que des réseaux. Comme nous l’avons vu lors d’attaques antérieures contre les gouvernements, les politiciens et le secteur privé, l’email est la méthode d’intrusion de prédilection des hackers. Bien que nous ne connaissions pas l’impact de cette attaque pour le moment, les recommandations restent les mêmes : changer régulièrement vos identifiants de connexion, utiliser une authentification multifactorielle conforme aux meilleures pratiques, et investir dans des technologies défensives qui peuvent protéger contre les attaques ciblées et l’ingénierie sociale. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants