Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le CEBIT 2013 met l’accent sur la mobilité, le Cloud et le travail collaboratif

janvier 2013 par Marc Jacob

Pour l’édition 2013 du CeBIT, l’accent sera mis sur la mobilité, le Cloud et le travail collaboratif qui sont des axes de développement important non seulement en Allemagne mais dans toute l’Europe. Par ailleurs, le pays invité sera la Pologne qui est aux dires des organisateurs la porte ouverte sur le marché des pays de l’Est.

Bernd Heinold, vice président du CeBIT, Deutsche Messe AG a ouvert cette conférence en présentant rapidement les points forts de l’édition 2013. Il a rappelé que le CeBIT, en 2012, avait accueilli plus de 300.000 visiteurs. Le sécurité devrait revenir sur le devant de la scène avec le hall Security Trust. Elle sera plus présente cette années d’autant que ce marché est en progression. "Nous souhaitons augmenter la présence des entreprises de ce domaine cette année" a expliqué Bernd Heinold.

Le pays partenaire sera cette année sera la Pologne. Ce choix a été fait en partenariat avec le Bitkom. La Pologne est le 8ème pays Européen et est une passerelle pour atteindre les pays de l’Est. Ainsi, plus de 200 entreprises polonaises seront présentes cette année.

Pour l’édition 2013, les principaux thèmes du CeBIT seront le Cloud, la Mobilité, les réseaux sociaux, sans compter bien sûr le Big Data et les données structurées.

"Nous voulons aussi cette année mettre l’accent sur les innovation et les start-Up. En Allemagne, il y a de nombreux emplois dans les IT (40.000 environ) non pourvu. Une plateforme de recrutement est développé à la fois sur le site du Cebit, mais aussi un espace avec des recruteurs sera présent sur le salon" a souligné Bernd Heinold.

Bien sûr, l’objectif du CeBIT sera de permettre la mise en relations des exposants et des visiteurs professionnels mais aussi grand public. Des Universités et des Instituts de Recherche seront aussi présents afin de donner une vision prospective sur l’avenir. Pour la 2ème fois, un prix de 10 000 euros sera remis à une entreprise innovante.

Cette l’année, l’accent sera mis sur la "Share-Economie" avec l’émergence des réseaux sociaux, du partage de connaissances... Des conférences incluses dans le billet d’entrée permettrons aux visiteurs d’écouter des speaker de renoms.

Le marché de l’IT devrait encore croître en Europe en 2013

Puis, il a cédé la parole à Bernhard Rohelder, Directeur général du Bitkom qui a présenté le marché du numérique en Europe et en France. La France a plus de 3% du marché européen. L’Europe est bien positionnée sur le marché mondial derrière les Etats-Unis. Toutefois, le marché des pays émergents est en pleine croissance.
Le marché du large bande devrait révolutionner l’IT. D’ailleurs, l’Allemagne a mis en avant le projet de révolution industriel de 4ème génération qui proviendra du monde digital.

Pour 2/3 des entreprises, le mobile est essentiel pour leur développement. Le Cloud Computing aurait moins de succès puisque 10% des entreprises l’utiliseraient dans la production. Par contre, son potentiel est important. Pour ce qui concerne les réseaux sociaux, les entreprises les utiliseraient pour 80% d’entre elles pour faire du marketing.

En France, pour la première fois on va vendre plus de 15 millions d’ordinateurs dont une majorité de tablettes. Malgré la crise le monde digital reste un véritable moteur de l’économie.

... En France le marché de l’IT devrait globalement être en stagnation

Loïc Rivière, président de l’AFDEL a rappelé que le partenariat entre son association, le Bitcom et le CeBIT date de plusieurs années. L’AFDEL représente plus de 330 entreprises dont 80% de PME.

Eric Ménard, économiste à l’AFDEL a présenté les résultat de leur dernière étude. Elle a porté sur l’ensemble des membres de l’AFDEL. Selon cette étude, le marché a perdu 4 points entre 2011 et 2012 et la tendance pour 2013 devrait aller vers une stagnation. D’ailleurs, le volume de recrutement devrait être en baisse de 7%. Le domaine de la Banque Assurance devrait régressé, par contre la BI et le Big Data est en forte de croissance. De même, la paie RH, le CRM et la sécurité devrait bénéficier d’une bonne croissance. La part du SaaS augmente de façon très importante en termes de CA. Les éditeurs font souscrire à leur des clients des contrats sur au moins 3 ans ce qui leur permettent d’avoir une bonne visibilité sur le moyen terme. Au global, le TOP 100 des éditeurs du SaaS avait une croissance de 47%. Le TOP des éditeurs dans ce domaine avait une croissance de 100% à 50%. Le SaaS est donc une tendance de fond pour cette économie. L’AFDEL a d’ailleurs cette semaine ouvert un service de Cloud.

Laurent Calot, président du Group CXP, cabinet indépendant qui fête ses 40 ans en 2013, a présenté le BI Forum qui est une pavillon dédié au BI et au Big Data. Il regroupera 21 exposants..

En conclusion Bernd Heinold s’est montré optimiste pour l’édition 2013, même si la période est difficile. D’autant que les principaux acteurs présents les années précédentes seront de nouveaux exposants.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants