Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La technologie Gemalto choisie pour le programme « Santander University » au Brésil

décembre 2008 par Emmanuelle Lamandé

Gemalto fournit une technologie combinant identité et paiement à Banco Santander dans le cadre de son programme de carte d’identité universitaire.

Cette carte à microprocesseur multifonctions, déployée au Brésil, combine le paiement EMV (Europay, Mastercard, Visa) et le contrôle d’accès sans contact sur une seule et même carte d’identité. Elle est utilisée dans les locaux des universités par les étudiants, les enseignants et le personnel. Gemalto fournit les cartes aux universités et les personnalise avec les données spécifiques du titulaire, dans son centre de personnalisation de Barueri, à São Paulo.

La carte Gemalto offre une large gamme de services et d’applications. En particulier, les étudiants peuvent l’utiliser comme carte de débit EMV Banco Santander, profitant ainsi de la migration EMV actuellement en cours au Brésil.

Unicamp a été le premier campus à intégrer le programme Santander University avec des cartes de paiement EMV, et l’université d’Anhanguera sera la première à déployer la nouvelle carte multifonctions. La division Santander University a déjà commencé la distribution de ces cartes à Anhanguera Campus, à Valinhos (São Paulo).

Dans le cadre de ce programme, la banque estime que plus de 100 000 étudiants auront une carte Gemalto d’ici à la fin de l’année 2008. A l’Université d’Anhanguera, la carte sans contact permet un accès plus sécurisé aux bâtiments du campus - bibliothèques et laboratoires, par exemple - en remplacement des systèmes à code barres et à piste magnétique existants. Les étudiants peuvent ainsi utiliser une unique carte pour emprunter des livres et payer leurs consommations à la cafétéria, régler leurs photocopies, ou d’autres dépenses.

D’autres nouvelles applications sont également possibles, comme la signature électronique, l’intégration avec les fichiers sécurisés des transports publics ou encore l’accès sécurisé aux réseaux informatiques universitaires. Avec la fonction sans contact, les étudiants enregistrent leur présence aux cours, évitant ainsi l’appel par les professeurs.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants