Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La sécurité reste le talon d’Achille pour l’adoption du Cloud

janvier 2015 par Marc Jacob

En avant-première du salon Cloud Computing Expo qui se déroulera les 1er et 2 avril 2015 au CNIT les organisateurs du salon et SVP Operations PAC France ont présenté le Cloud index. Pour cette année le salon attend 150 exposants et a prévu, 210 conférences incluant des keynotes, des conférences d’éditeurs, des démonstrations, des track sur la sécurité… Philippe Grange est le directeur des conférences du salon et Franck Nassah SVP Operations PAC France présenté le Cloud index a présenté le résultat du Cloud index.

En préambule, Franck Nassah SVP Operations PAC France a expliqué l’objectif de cette étude. Cloud index est un index de maturité des entreprises sur le Cloud. Une mesure est réalisée tous les six mois qui reprend un panel identique d’entreprises en ce qui concerne les segmentations.

En décembre 2014, 517 entreprises sur 1000 utilisaient des services de Cloud. Ce rapport montre les points suivants :

30% des entreprises déclarent avoir une stratégie Cloud et ont de moins en moins une vision opportuniste. Dans 61% des grandes entreprises ont une véritable stratégie.

Le sponsor de la stratégie Cloud est le plus souvent les métiers et le COmex au détriment du DSI.

Par ailleurs, le taux d’utilisation du Cloud est en forte croissante avec le SAAS comme faire de lance, suivi par l’IAAS et le PaaS.

Les outils collaboratifs en mode SAAS et le CRM et les solutions RH restent les plus utilisés.

Les principales raisons d’adopter le Cloud sont les gains de flexibilité, la réduction des coûts et l’amélioration du Time to Market.

En revanche, parmi les entreprises est le premier argument mis en avant pour ne pas utiliser le Cloud.

Cette enquête montre une fois de plus qu’en France le Cloud a encore du mal à percer même s’il y a une tendance de fond qui va vers son adoption. La tendance à la prise de pouvoir décisionnelle remet en cause les DSI dans l’entreprise. Enfin, tant que les fournisseurs de solutions Cloud ne clarifieront pas leurs clauses contractuelles en particulier sur la sécurité des données confiées les réticences seront toujours d’actualité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants