Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La moitié des internautes jugent encore leur agence bancaire plus sûre qu’une banque en ligne

juillet 2015 par Kaspersky Lab

Selon une enquête réalisée par Kaspersky Lab et B2B International, un nombre important d’utilisateurs (49 %) se sentent vulnérables en effectuant des transactions financières en ligne. En outre, plus de la moitié d’entre eux (54 %) estiment que les paiements en magasin sont plus fiables que sur Internet et 46 % qu’une banque « en dur » est plus sûre qu’une banque en ligne.

En dépit de ces craintes, la majorité des internautes effectuent des paiements en ligne :
• 79 % des personnes interrogées le font sur leur ordinateur de bureau ou portable,
• 52 % sur leur tablette,
• 45 % sur leur smartphone,
• et 12 % des possesseurs d’un téléviseur connecté disent s’en servir pour payer sur Internet.

Plus paradoxal encore, malgré la défiance des utilisateurs envers le paiement en ligne, un sur cinq ne fait rien pour protéger ses données financières en ligne.

L’une des techniques les plus simples permettant à un cyber criminel d’accéder à un compte bancaire consiste à se faire passer pour le titulaire du compte. Pour y parvenir, il lui suffit de recueillir des informations sur le compte, de créer une page de phishing où les utilisateurs divulguent leurs identifiants et mots de passe à leur insu ou encore d’intercepter ces données au moyen d’un cheval de Troie bancaire lorsqu’un client se connecte à la véritable page de sa banque. Les ordinateurs classiques tout comme les mobiles sont vulnérables à ces attaques.

Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky Lab France, commente : « Si les clients privilégient le guichet traditionnel de peur d’être victimes de fraude sur Internet, cela va freiner l’adoption de systèmes de paiement en ligne et mobiles à forte marge. Les banques se verront alors contraintes d’investir davantage de leurs ressources dans des agences à faible marge. Parallèlement, chez les consommateurs qui ont adopté les paiements en ligne et mobiles, il persiste une préoccupation concernant la sécurité car ils craignent de mettre leur argent – et la réputation de leur banque – inutilement en danger.

C’est pourquoi il est aujourd’hui vital pour les banques d’investir dans des technologies assurant la sécurité de l’environnement bancaire pour leurs clients. Cela aura pour effet non seulement de rassurer les clients préférant se rendre en agence sur le caractère sécurisé de la banque en ligne et mobile mais aussi de réduire les risques pour les clients négligents, qui pourraient perdre des données financières essentielles. »

Kaspersky Fraud Prevention, une plate-forme de protection à plusieurs niveaux spécialement conçue pour les banques permet de sécuriser les données financières sur les terminaux des clients, ce qui contribue à les fidéliser et réduire les risques pour les banques d’avoir à enquêter sur des incidents, à verser une indemnisation et à redorer sa réputation après une faille de sécurité. La plate-forme peut protéger les utilisateurs de pratiquement tous les terminaux, qu’il s’agisse d’un PC sous Windows, d’un Mac ou d’un mobile Windows Phone, Android ou iOS.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants