Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La conférence des Grandes Ecoles et le CIGREF s’engagent pour former les futurs acteurs de la transformation numérique

octobre 2017 par Marc Jacob

La présidente de la Conférence des grandes écoles (CGE), Anne-Lucie Wack, et Bernard Durverneuil, président du Club informatique des grandes entreprises françaises (CIGREF) ont signé une convention de partenariat en faveur de la formation au numérique dans l’enseignement supérieur et le monde professionnel. À l’heure où la transformation numérique des entreprises est plus que jamais un enjeu compétitif, ce partenariat vise à renforcer l’offre de formation initiale et continue aux métiers du numérique et à accentuer les actions d’information et de sensibilisation sur ce secteur d’avenir.

Renforcer la formation pour faire de la France une puissance numérique

Dans le contexte actuel de transformation numérique des organisations, l’adéquation des formations dispensées au sein des établissements d’enseignement supérieur avec les besoins en compétences exprimés sur le terrain est un enjeu incontournable. À travers cette convention, Anne-Lucie Wack et Bernard Duverneuil s’engagent à mener conjointement des actions de sensibilisation et d’information sur les métiers et les formations de la filière numérique auprès des Grandes écoles de la CGE et des membres du CIGREF.

Le partenariat prévoit de mener une réflexion commune, en lien avec la commission Formation de la CGE, sur le développement de la formation tout au long de la vie dans les métiers du numérique. La CGE et le CIGREF s’engagent également à créer une plateforme de stage à destination des étudiants des Grandes écoles, qui proposera des opportunités au sein des directions numériques des grandes entreprises et administrations membres du CIGREF.

Des mesures qui visent à renforcer l’attractivité des métiers du numérique et à développer une offre de formation adaptée aux problématiques actuelles pour accentuer la position de la France à l’avant-garde de la transformation numérique.

Faire de la féminisation des métiers du numérique une grande cause nationale

Parmi les constats dressés par le CIGREF, la faible représentation des femmes dans les métiers du numérique fait partie des problématiques préoccupantes qui nécessitent une action rapide. Pour pallier à ce déficit d’intérêt des jeunes filles pour les technologies numériques, la CGE se joint au collectif d’associations porté par le CIGREF auprès du Premier ministre pour attribuer le label « Grande cause nationale 2018 » à la féminisation des métiers du numérique.

Plusieurs actions de communication, d’information et de sensibilisation seront engagées auprès des jeunes filles, de leurs parents et des enseignants afin de combattre une nouvelle forme de déterminisme qui tend à les éloigner des métiers du numérique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants