Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La commune de Saint-Avertin profite des évolutions de la solution Locken

mai 2019 par Marc Jacob

Equipés depuis 2010 de cylindres électroniques Locken, les accès de la commune de Saint-Avertin sont désormais gérés par la nouvelle solution Locken. Plus performante et plus communicante, celle-ci permet de s’adapter à des typologies d’accès encore plus variées et d’apporter une plus grande personnalisation à la gestion des accès.

Saint-Avertin, ville dynamique de 15.000 habitants située sur la rive droite du Cher, s’insère dans l’agglomération de Tours, vingt fois plus importante.

C’est l’incendie d’une salle de sport, en 2010, et les exigences des compagnies d’assurance, qui conduisent la municipalité à réfléchir à la sécurité de ses diverses implantations. Outre l’hôtel de ville et les locaux de la police municipale, elle gère un stade nautique, plusieurs gymnases ainsi qu’une médiathèque installée dans un château Renaissance classé, Cangé, dont le parc accueille de nombreux événements.

Les élus municipaux avaient alors deux objectifs : renforcer la sécurité, en rationaliser la gestion. Mais ils souhaitaient éviter de trop restreindre les accès, notamment aux équipements sportifs, ouverts à des associations qui drainent un nombre important de membres.

La clé électronique : un concentré de technologie pour une solution simple et efficace

La commune fait donc appel à Locken dès 2010. Elle est séduite par cette solution qui allie rigueur du logiciel, simplicité d’installation des cylindres et caractère innovant de la clé électronique. Les cylindres électroniques se substituent sans nécessité de câblage ni travaux aux cylindres mécaniques existants ; la clé intelligente leur apporte à la fois l’énergie et les droits d’accès qui déclenchent l’ouverture.

Le responsable de la police municipale, M. Laurent Lacour, explique les raisons opérationnelles de ce choix :

« Nous faisions face à une problématique relativement complexe du fait de la diversité des sites : espaces ouverts au public, bureaux, équipements sportifs, et même un château remontant au Moyen Âge, inscrit à l’inventaire des monuments historiques ! Le tout avec des accès à contrôler aussi bien en intérieur qu’en extérieur. C’était un casse-tête inextricable : on confiait des clés et des trousseaux à des dizaines de personnes, à des responsables de club ou à des sociétés de nettoyage. Mais les clés ne revenaient pas, se perdaient. Pour se simplifier la vie, certains finissaient même par laisser les accès les plus fréquentés ouverts en permanence.

« La solution Locken, avec son logiciel de gestion, a enfin permis à la police d’avoir une vue d’ensemble, et à tous les intervenants d’être plus rigoureux sans être affectés dans leur activité, bien au contraire.
Avec l’expérience, nous lui découvrons d’ailleurs de nouveaux usages. Le festival de musique organisé au château nous oblige à disposer des barrières mobiles pour sécuriser l’espace autour de la scène : pour les maintenir bloquées, nous envisageons de les équiper de chaînes munies de cadenas Locken qui permettront d’accroitre encore le domaine d’utilisation de notre clé électronique. Cela viendra renforcer le dispositif de sécurité déjà en place basé sur la présence d’agents de sûreté. »

Vers davantage de performance : la nouvelle solution Locken pour des services sur-mesure

En 2017, la commune choisit de se doter de la nouvelle clé électronique Bluetooth sans contact Locken et de l’application MyLocken.
« C’est une évolution très positive pour nous, confie M. Christophe Fort, responsable adjoint de la police municipale en charge de la gestion des accès. D’abord parce que cette nouvelle clé à induction est bien plus rapide que la précédente. C’est spectaculaire, et très appréciable au quotidien : à peine la clé introduite, le cylindre est déjà ouvert. Et cela indépendamment des poussières et corps étrangers qui peuvent s’accumuler dans les cylindres, puisqu’ils fonctionnent sans contact électrique avec la clé.
« Surtout, l’application MyLocken renforce considérablement la sécurité du système, en permettant une prise de droits en tout lieu et à tout moment. Les agents de la municipalité ont l’application sur leur Smartphone, personnel ou de service. Pour les personnels qui n’auraient pas de Smartphone, un certain nombre de DAR - distributeurs de droits - , sont installés aux endroits stratégiques comme l’entrée des bureaux : « Les clés de nouvelle génération, poursuit M. Christophe Fort, ont un autre avantage crucial pour notre municipalité. Le système est en effet compatible avec l’utilisation de badges, et les clés sont d’ailleurs équipées d’un module RFID qui fait office de badge. S’il est exclu de confier une clé électronique à chacun des membres des associations sportives., il est en revanche possible, en raison de leur moindre coût, de leur attribuer des badges. Cela représente à terme plusieurs centaines, voire milliers de personnes, qui auront ainsi accès aux équipements tout en respectant la sécurité de l’ensemble.
« Car la combinaison des solutions n’empêche pas le contrôle de rester parfaitement efficace. D’une part parce que le logiciel gère minutieusement les accès, et permet de savoir quel est le badge qui a déclenché telle ou telle ouverture. Mais aussi parce que le lecteur de badge propre à un bâtiment n’est enclenché que si un responsable a préalablement déverrouillé l’accès au site avec sa clé électronique. Les membres de l’association de natation, par exemple, ne pourront donc accéder que si un responsable de la piscine est déjà présent sur les lieux. »

Utilisations spécifiques : alarmes et gardiennage

Deux autres exemples permettront de comprendre comment la solution Locken améliore l’efficacité des systèmes de sécurité déjà existants. A Saint-Avertin, les boîtiers d’alarme installés dans les différents bâtiments municipaux ne sont accessibles qu’aux utilisateurs de clés électroniques. L’activation et la désactivation de l’alarme sont donc réservés aux porteurs d’autorisations accordées par le système central de contrôle, Locken Smart Access (LSA).

La solution Locken permet aussi une meilleure fluidité dans la gestion des sous-traitants. On peut prendre en exemple deux cas extrêmes : un électricien qui viendrait faire une intervention ponctuelle se verrait confier une clé porteuse d’autorisations pour une journée, voire une matinée ou une heure. En revanche, la société de gardiennage mandatée par la commune pour surveiller les locaux dispose de droits étendus à toutes les entrées et pour un temps indéfini, mais révocables à chaque instant.

Projets de développement

En plus des 150 points d’accès déjà équipés, la municipalité, qui compte ouvrir le domaine de Cangé à de nouvelles activités pour la jeunesse, va réhabiliter et équiper ses dépendances en contrôle d’accès. L’équipement d’un nouveau gymnase est également prévu.

Ces perspectives témoignent de la satisfaction des gestionnaires opérationnels de la solution, ici la police municipale, mais aussi des utilisateurs quotidiens - élus, agents de la municipalité ou prestataires.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants