Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La clé de l’adoption généralisée des SSD réside dans l’amélioration de leur endurance

décembre 2012 par SMART Storage Systems

SMART Storage Systems annonce les résultats d’une enquête internationale. Selon ce sondage, 77 % des personnes interrogées estiment que l’endurance de la mémoire flash NAND est la clé de l’adoption généralisée des SSD dans l’entreprise. De plus, 55 % des sondés ont indiqué que le coût constituait le principal obstacle à la transition vers un environnement de stockage d’entreprise entièrement flash, ce qui souligne la nécessité d’améliorer l’endurance des mémoires flash NAND de type MLC (multi-level cell), plus rentables.

L’enquête de SMART Storage Systems a été menée au stand d’exposition de la société lors des salons Flash Memory Summit 2012, VMworld 2012, SNW Fall (États-Unis) 2012 et SNW Europe 2012, pour un total de 722 réponses. Parmi les participants figuraient des professionnels de la gestion et des infrastructures informatiques, des architectes de stockage et des responsables ingénierie et produits aux États-Unis et en Europe.

D’après ce sondage, 52 % des entreprises utilisent actuellement les SSD dans leur environnement, soit sous la forme d’architectures entièrement flash, soit dans un système combinant SSD et lecteurs de disque dur classiques. Beaucoup considèrent qu’il s’agit là de la solution aux problèmes de goulet d’étranglement des serveurs et du stockage. Pour trouver l’équilibre entre coûts, performances et endurance, de nombreux gestionnaires de centre de données s’orientent vers des SSD reposant sur la mémoire flash MLC grand public. Cependant, en raison de leur endurance naturellement faible, les SSD à mémoire MLC s’épuisent rapidement face aux charges de travail d’entreprise intensives en écriture, et les sociétés sont obligées de les remplacer plusieurs fois pendant la période de garantie, ce qui fait monter le coût total de possession. Alors que 59 % des personnes interrogées pensent que la mémoire flash MLC est adaptée à l’entreprise, 72 % d’entre elles ont attribué une note égale ou inférieure à 7 sur 10 à l’endurance de leurs SSD actuels. Ce résultat explique une pénétration plus lente des SSD dans les environnements d’entreprise, en raison des remplacements de disques nécessaires au cours de la période de garantie.

Outre le besoin de mémoires flash NAND MLC à endurance améliorée, ce sondage a également mis en évidence les principaux facteurs pris en compte par les acheteurs des centres de données lorsqu’ils évaluent des solutions. En effet :

- 41 % des personnes interrogées affirment que les performances sont la caractéristique la plus importante dans l’évaluation des SSD, la fiabilité et l’endurance figurant également dans les trois qualités les plus citées.

- 40 % des sondés choisiraient une mémoire MLC s’ils étaient chargés des décisions d’achat en matière de stockage pour leur centre de données, contre 30 % pour une mémoire de type SLC (single-level cell).

- Seuls 7 % d’entre eux opteraient pour une mémoire flash NAND TLC (triple-level cell) pour leur environnement d’entreprise, si elle était disponible.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants