Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

LTE : Thales franchit une nouvelle étape clé

mai 2013 par Marc Jacob

Thales Communications Inc. vient de terminer avec succès la phase 3 du plan d’essais de démonstration LTE élaboré dans le cadre du Programme de recherche PSCR (Public Safety Communications Research) qui a été mis en place par le département du Commerce des Etats-Unis, démontrant ainsi l’interopérabilité de sa solution LTE (Long-Term Evolution) destinée aux missions de sécurité publique.

Les résultats obtenus confirment l’interopérabilité de la solution coeur de réseau Edge Centric de Thales avec le matériel RAN (réseau d’accès radio) d’autres fournisseurs, ainsi que sa connectivité de bout en bout avec de multiples terminaux. Les essais se sont déroulés à Boulder (Colorado), dans les laboratoires du Département du commerce, en soutien du travail mené par l’équipe chargée du programme PSCR. Cette réussite témoigne de l’engagement de Thales vis-à-vis de l’objectif d’interopérabilité des réseaux large bande fixé par la Commission fédérale des communications des Etats-Unis et de ceux de FirstNet concernant le déploiement d’un réseau national LTE de sécurité publique multi-fournisseurs.

La solution coeur de réseau de type Edge Centric de Thales diffère des solutions coeur de réseau traditionnelles dans le sens où elle fournit l’intelligence nécessaire à la périphérie du réseau et où elle intègre un ensemble complet de fonctions : EPC (Evolved Packet Core), gestion des abonnements et autres fonctions de contrôle. Cette approche se traduit par de nombreux avantages pour les organismes de sécurité publique, leur offrant notamment une plus grande résilience, une meilleure évolutivité et des communications plus économiques. Le trafic utilisateur est acheminé localement, ce qui permet un contrôle opérationnel localisé et minimise les interruptions dans les communications.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants