Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

LANDesk Software présente les résultats de l’étude IDC sur la gestion automatisée des changements et des configurations

février 2011 par Marc Jacob

LANDesk Software annonce les résultats de l’étude demandée à IDC. Elle concerne le retour sur investissement (ROI) qu’entraîne l’utilisation des produits LANDesk pour automatiser les processus de gestion des changements informatiques et des configurations. Cette étude montre que les clients LANDesk réalisent en moyenne un retour sur investissement de 698 % sur trois ans pour les solutions LANDesk déployées, soit pratiquement 7 fois leur investissement. La période de rentabilisation moyenne de l’investissement initial est très courte : seulement 5,1 mois.

L’un des rôles principaux de l’organisation informatique consiste à garantir la productivité des utilisateurs. Cela exige des opérations constantes de mise à jour, d’application de correctifs et de migration des PC. Les clients interrogés au cours de l’enquête ont parlé des défis que représente la gestion des différents ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, serveurs et périphériques mobiles dans leur organisation. Ces défis incluent notamment la gestion des biens et des licences, le provisioning automatisé, la gestion des postes de travail, le déploiement de systèmes d’exploitation, la gestion des points d’extrémité sécurisés et la gestion des correctifs.

Les organisations participant à l’étude d’IDC ont pu quantifier les avantages du déploiement de solutions de gestion LANDesk, à savoir :

Augmentation de la productivité du personnel informatique. L’optimisation des activités du personnel informatique, via l’automatisation, permet de réduire le temps passé par ces personnes à seulement assurer le bon fonctionnement des machines. Cette réduction, de 41 % en moyenne, libère des ressources précieuses pour les opérations plus directement liées aux activités de l’entreprise. Résultat : une économie annuelle de 11 593 € pour 100 utilisateurs. Principales zones d’amélioration :

Automatisation de la gestion des clients et des serveurs : les sociétés interrogées ont réduit le temps consacré à l’installation et à la configuration de chaque poste de travail (de 2,2 heures à 1 heure), ainsi que le temps nécessaire pour construire chaque image et créer le paquet correspondant (de 8 heures à 30 minutes). Ces sociétés constatent également une accélération de la distribution de logiciel de 39 %.

Optimisation du centre de services : l’automatisation de l’installation, de la configuration, de la sécurité et de l’administration des fonctions du centre de services permet d’améliorer la qualité des services informatiques et de réduire les coûts de l’assistance fournie par le centre de services. L’étude montre que le nombre des appels au centre de services a diminué de 20 %. Les interlocuteurs de niveau 1 peuvent maintenant résoudre 78 % des problèmes, alors qu’ils ne parvenaient auparavant à ne traiter que 48 % des appels.

Augmentation de la productivité des utilisateurs. Les temps d’inactivité que subissent les utilisateurs en raison de coupures de courant, d’attaques virales, de brèches dans la sécurité, de périodes de changements/configuration, ont diminué de 49 %. Résultat : une économie annuelle de 6 983 € pour 100 utilisateurs. L’une des principales améliorations concerne les temps d’inactivité système, qui ont chuté de 75 %.

Réduction des coûts informatiques. L’optimisation des opérations informatiques permet de faire des économies dans divers domaines : infrastructure, services sous-traités, logiciels de gestion et déplacements des techniciens informatiques. Résultat : une économie annuelle de 5 110 € pour 100 utilisateurs. Principales zones d’amélioration :

Les sociétés améliorent la gestion de l’inventaire et évitent les achats inutiles. Les sociétés participant à l’étude ont fortement réduit leurs achats de logiciels serveur (de 50 %).

Comme il est possible d’éteindre les équipements lorsqu’ils ne sont pas utilisés, grâce au module LANDesk de gestion de l’alimentation, les clients interrogés ont réduit la consommation d’énergie de leur poste de travail de 5 % à 30 %.

Le gain total pour les clients, selon l’étude, se monte à 23 690 € par an pour 100 utilisateurs.

International Data Corporation (IDC) est le plus gros fournisseur international d’intelligence du marché, de services, de conseil et d’événements concernant les marchés de l’informatique, des télécommunications et des technologies grand public. Pour cette étude, IDC a interrogé en détail, de façon très structurée, des responsables informatiques et autres professionnels, parmi une sélection de clients LANDesk du monde entier. Les données collectées lors de ces entretiens ont été analysées avec la méthodologie standard d’IDC concernant le ROI.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants