Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’expertise en cybersécurité et sûrêté de fonctionnement de l’IRT SystemX au cœur du projet d’expérimentation de véhicules autonomes sur le territoire Paris-Saclay

mars 2018 par IRT SystemX

SystemX, unique IRT dédié à l’ingénierie numérique des systèmes du futur, présente le projet EVA (Eco-mobilité par Véhicules Autonomes) qui s’inscrit dans le cadre de l’expérimentation EVAPS menée sur le territoire Paris-Saclay pendant 3 ans avec Renault, Transdev, VEDECOM et l’Université de Paris-Saclay.

En cohérence avec ses activités de coordinateur de l’axe « Sécurité » du plan NFI sur le véhicule autonome, SystemX pilote trois sujets stratégiques du projet EVAPS, dans le cadre d’EVA :

- Les experts de l’IRT mènent des travaux d’analyse et de modélisation du système de systèmes. L’objectif est d’établir une spécification formelle de ces différents systèmes, intégrant les différents points de vue nécessaires à leur analyse : sécurité, fiabilité, disponibilité, coût, performance, etc. Ce travail de modélisation est effectué selon la méthodologie AMD (Architecture Development Method), qui comprend à la fois l’environnement et les organisations. Les experts valident le système de systèmes, à travers l’application de méthodes formelles et de simulation. Ils mettront en place une base de connaissance de la réalisation de ce projet qui capitalisera sur les savoir-faire et permettra d’exploiter au mieux les résultats des expérimentations.

- En parallèle, un important volet est consacré à l’analyse de la sûreté de fonctionnement : SystemX travaille sur la base des éléments proposés dans le cadre du plan NFI sur la spécification des exigences de sûreté nécessaires pour supporter le niveau 5 du SAE (Society of Automotive Engineers). Il participera à la consolidation de l’architecture du système de systèmes, en respectant les exigences en termes de sûreté de fonctionnement. Il synthétisera également des recommandations à destination des législateurs, assureurs et tout autre décideur impliqué dans le déploiement du système de systèmes. Enfin, il analysera les risques liés à la mise en place des expérimentations ainsi qu’à l’identification d’actions préventives à mettre en œuvre.

- Enfin, un troisième volet est consacré à la cybersécurité du système et à l’analyse des menaces. L’objectif est de mettre en place une base de connaissance des attaques, tout en préconisant les solutions de sécurité à déployer et en émettant des recommandations sur les standards et normes de sécurité à adopter. Une Infrastructure de Clés Publiques (PKI, Public Key Infrastructure) a été déployée pour tester la gestion des certificats de sécurité pour les véhicules autonomes et la vérification de son passage à l’échelle dans un environnement réel sera assurée. Egalement, un système de communication V2X (Vehicle-to-Everything) sera déployé conformément aux recommandations de l’ETSI.

"L’IRT SystemX a saisi avec EVAPS l’opportunité de s’impliquer dans une démarche de déploiement à l’échelle locale, d’autant plus que ce projet dans sa globalité constitue une innovation de rupture en France de par son ampleur et les enjeux techniques et scientifiques associés. L’IRT capitalise ici sur son savoir-faire en s’appuyant sur plusieurs travaux réalisés dans le cadre de projets passés et en cours. De plus, ce projet expérimental fournira également des données réelles constituant une solide base de connaissance terrain, qui alimentera nos modèles numériques et sera précieuse pour de futurs projets", explique Vincent Sollier, chef de projet EVA chez SystemX.

Le projet EVAPS s’inscrit dans le plan « Nouvelle France Industrielle » sur le véhicule autonome. Il vise à développer des services disruptifs de mobilité intelligente (électriques et autonomes) afin de couvrir les trajets péri-urbains sur le territoire de Paris-Saclay. Plusieurs véhicules électriques seront proposés en conduite autonome sur des voies dédiées et sites privés. Les expérimentations lancées ont pour objectif de valider la faisabilité technique et économique ainsi que l’acceptabilité des utilisateurs afin de définir concrètement les conditions nécessaires au déploiement opérationnel de ces services de mobilité sans conducteur. Les premiers essais ont été réalisés en fin d’année.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants