Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’efficacité énergétique des datacenters, une priorité selon les DSI

septembre 2014 par Eaton

La gestion de l’information s’imposant de plus en plus comme la force motrice pour de nombreuses entreprises, les centres de données (ou datacenters) sont aujourd’hui au cœur de la réussite des opérations. Dans ce contexte, un rendement opérationnel et une fiabilité optimale du datacenter sont indispensables.

Afin de cerner de manière plus précise la situation et les besoins en solutions de gestion d’énergie des entreprises en France, Eaton, spécialiste en gestion d’énergie, a réalisé une enquête sur l’efficacité énergétique des datacenters en recueillant l’avis de 213 directeurs de système d’information (DSI) en France entre avril et mai de cette année. Cette étude a permis à Eaton d’atteindre un meilleur niveau de compréhension sur la façon dont les DSI abordent la question de la gestion énergétique et la protection électrique des datacenters dans leurs entreprises.

L’enquête a montré que l’importance des onduleurs dans les salles informatiques était primordiale et en constante augmentation. A noter aussi que 69% des répondants déclarent un taux de virtualisation de leurs serveurs de plus de 50% et une majorité ont déjà mis en place un Cloud au sein de leur organisation. La sécurité électrique, reposant sur les onduleurs, et la virtualisation sont donc des variables à maîtriser conjointement.

La protection électrique définie comme priorité

Toujours selon les DSI, la protection électrique est une priorité dans la gestion énergétique afin de garantir essentiellement la continuité de service en cas d’incident et la gestion du système d’alimentation. Après une coupure de courant, récupérer les données perdues peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines et tout doit être fait pour maintenir l’activité en continu.

Cependant, un certain nombre de répondants admettent que le niveau de protection électrique de leurs datacenters est trop faible, et qu’ils doivent donc déployer des onduleurs en plus grand nombre. S’ils sont actuellement dans la majorité à gérer un parc de 1 à 10 onduleurs, près d’un tiers d’entre eux souhaitent en déployer davantage.

Une réduction de la consommation d’énergie

Par ailleurs, les décideurs informatiques s’accordent pour dire que des efforts doivent être menés pour une diminution de la consommation énergétique de leur datacenter étant donné que leur consommation électrique ne fait que croître à mesure que les DSI déploient leur infrastructure de serveurs virtualisés. Les DSI sont conscients qu’il est nécessaire de mettre en place des équipements moins consommateurs d’électricité. En effet, certains sont déjà en phase d’installer de nouveaux équipements en ce sens et un tiers des répondants ont des projets d’amélioration de la gestion électrique de leurs salles informatiques en 2014.

Ainsi, afin d’optimiser l’efficacité énergétique des datacenters, Eaton propose d’intègrer sur ses onduleurs de grosses puissances la fonction ESS (Energy Saver System) qui pousse le rendement de l’onduleur à un niveau très élevé, c’est-à-dire jusqu’à 99%, sans compromettre la protection des équipements qui lui sont connectés. En mode ESS, la charge est alimentée directement par le réseau électrique tant que sa tension et sa fréquence restent dans des tolérances assignées. Grâce à la performance de ses algorithmes de détection et de contrôle, l’onduleur connecte ses convertisseurs de puissance en moins de deux millisecondes si la source sort des tolérances. Les équipements sont ainsi toujours protégés tandis que le rendement est maximisé. De plus, parce que les onduleurs en mode ESS fonctionnent à une température moins élevée que les onduleurs classiques, ils sont plus fiables et ont une durée de vie plus longue. L’entreprise, non seulement réalise des économies importantes en consommation d’énergie mais aussi en coût.

Un contrôle intelligent de la distribution d’énergie

Cependant, bien que les DSI aient pris conscience de la nécessité d’économiser de l’énergie, nous remarquons que beaucoup de salles informatiques ne disposent pas d’ePDUs (bandeaux de prises intelligents) afin de distribuer, contrôler et mesurer efficacement l’énergie électrique dans une baie.

Les charges de travail, les applications et le stockage fluctuent en permanence à l’intérieur des centres de données et d’un centre à l’autre, en fonction des besoins des entreprises. Les PDUs haute performance offrent les fonctionnalités et la fiabilité dont les centres de données d’aujourd’hui ont besoin pour gérer leurs propres opérations, mais aussi et surtout pour accompagner les besoins changeants et croissants des entreprises. Une stratégie de gestion de l’énergie judicieuse consiste pour les entreprises à identifier l’environnement actuel du rack et les besoins en termes de charge, choisir ensuite un PDU approprié, puis protéger le système avec un onduleur combiné à un logiciel de gestion virtualisée.

Eaton a ainsi pu mesurer l’importance donnée à la gestion d’énergie au sein des entreprises et dans le même temps les axes de progression qui permettront aux DSI de disposer des moyens nécessaires pour arriver à de meilleurs résultats.

Eaton possède un ensemble de solutions de gestion d’énergie sous la forme d’onduleurs, de baies informatiques et d’ePDUs qui se complètent et qui répondent aux exigences des DSI en terme de protection électrique des datacenters et de réduction de consommation d’énergie. Les équipes d’Eaton sont capables d’adapter des solutions complètes aux différents besoins des entreprises selon leur activité et surtout selon leur taille, qu’elles possèdent de quelques-unes à plusieurs dizaines de baies par salle informatique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants