Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’approche Tesla pour comprendre le SD-WAN

juillet 2019 par Pierre Langlois, Country Manager France, chez Silver Peak

A l’heure de la course à l’innovation digitale, certaines analogies permettent de mieux comprendre les approches technologiques actuelles. A cette occasion, Pierre Langlois, Country Manager France, chez Silver Peak, s’est penché sur le parallèle entre Tesla et le SD-WAN.

Selon lui, à l’instar de Tesla qui a transformé l’industrie automobile en développant le véhicule autonome le plus innovant, le SD-WAN est bien plus qu’un simple WAN défini par logiciel. Il s’agit d’un réseau étendu autonome qui apprend et s’adapte à l’évolution des besoins des entreprises qui sont aujourd’hui entièrement dans le cloud.

« Les technologies développées par Tesla et le SD-WAN ont en commun d’innover continuellement dans leurs secteurs respectifs, de disrupter le marché en place depuis des décennies pour que les organisations puissent mener à bien leur activité dans un monde en perpétuelle mutation. Simplifier les choses : ce n’est pas toujours dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes ! Tesla a remplacé presque toutes les commandes conventionnelles par un seul écran tactile. Cela permet de disposer d’une voiture hautement configurable – conçue pour s’améliorer au fil du temps grâce aux mises à jour régulières et en direct du logiciel. Cela diminue également les coûts et le temps de montage avec un nombre limité de boutons et de cadrans à acheter et à installer, ce qui réduit les opérations de maintenance. Il en va de même pour le WAN. Avec un WAN traditionnel, axé sur le routeur, plusieurs périphériques doivent être configurés manuellement, déployés et gérés individuellement dans chaque succursale. Leur utilisation est complexe, rigide et coûteuse. Tout comme la Tesla, une plateforme SD-WAN exploite l’automatisation et l’intelligence, en simplifiant l’exploitation du réseau et en la rendant beaucoup plus rentable. Sans oublier que le réseau en ressort bien plus flexible et puissant.

De l’automatisation à l’autonomie. Le puissant matériel informatique de Tesla peut traiter d’énormes quantités de données (provenant de caméras, de radars et de capteurs à ultrasons) grâce à l’IA, aux réseaux neuronaux et au machine learning. Le véhicule est alors capable d’apprendre et de s’adapter aux changements de conditions en temps réel, et de prendre ainsi des décisions de conduite en toute sécurité. A l’instar de la Tesla, la technologie SD-WAN utilise le machine learning, l’IA, la surveillance et l’analyse pour détecter les changements, et amorcer des ajustements immédiats afin d’offrir aux utilisateurs la meilleure expérience possible, même dans les conditions réseau les plus mauvaises. Par exemple, même en cas de panne de courant, une qualité élevée est maintenue lors d’un appel vocal ou vidéo sur une connexion à large bande.

La performance compte. Une Tesla Model 3 de base peut passer de zéro à 100 kilomètres par heure en 3,5 secondes, avec un couple instantané. Si une accélération supplémentaire est nécessaire pour éviter une situation dangereuse, Tesla a la capacité de le faire. De même, le SD-WAN bénéficie d’une accélération plus importante, en particulier lorsque les performances applicatives se dégradent en raison de longues distances. Ce gain de performance s’apparente à une pression sur la pédale d’accélérateur de la Tesla afin d’obtenir plus de puissance – électrique – quand on en a le plus besoin !

Orchestration centralisée à partir d’un point unique. A partir de son écran tactile, la Tesla permet au conducteur d’accéder à de multiples fonctionnalités, telles que la navigation, les commandes de conduite et la climatisation. Pour sa part, le SD-WAN offre une visibilité complète de l’ensemble du réseau étendu à partir d’un point unique. Cela permet une surveillance en temps réel et l’établissement d’historiques, tout en favorisant une mise en œuvre rapide et cohérente des stratégies opérationnelles sur l’ensemble du réseau. L’orchestration centralisée facilite les changements, limite les erreurs humaines et permet un dépannage plus rapide afin que les services IT soient mieux adaptés aux activités de l’entreprise.

Sûreté et sécurité. La sécurité joue un rôle fondamental dans la conception globale de Tesla qui s’est vu attribuer cinq étoiles par l’agence fédérale américaine des États-Unis chargée de la sécurité routière. De plus, grâce à diverses options de contrôle, dont le mode « Sentry », Tesla permet au logiciel d’améliorer la sécurité. Dans le même ordre d’idées, une plateforme SD-WAN combine des fonctionnalités robustes pour protéger les données, des plans de gestion avec un écosystème solide de solutions de sécurisation, et un enchaînement simplifié de services pour assurer la sécurité dans le cloud. Elle répond donc mieux aux exigences actuelles de protection et de conformité des entreprises.

En matière d’automatisation, Tesla transforme l’industrie automobile et influe sur le sentiment d’urgence lorsqu’il s’agit d’innovation. Elon Musk, le PDG de Tesla, envisage un avenir caractérisé par des véhicules autonomes. De même, le SD-WAN vient bousculer le monde des réseaux traditionnels axés sur les routeurs avec une nouvelle architecture de périphérie WAN, qui offre une performance applicative cohérente, une sécurité solide et une efficacité opérationnelle. En utilisant des techniques d’auto-apprentissage sophistiquées, les réseaux peuvent en effet devenir plus autonomes, créant ainsi une plateforme WAN qui apprend, s’adapte et devient plus intelligente chaque jour. Grâce à l’automatisation, à l’intelligence artificielle (IA) et à l’apprentissage machine, les clients profitent d’un réseau qui fonctionne parfaitement. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants