Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’Université de Technologie de Troyes et Africa Data Lab renforcent leur partenariat avec le lancement d’une 1èresession du Diplôme d’Université « Mise en œuvre de la sécurité numérique » en novembre prochain à Casablanca

juillet 2019 par Pierre Kouliche

La première session marocaine du Diplôme d’Université « Mise en œuvre de la sécurité numérique » ouvrira le 8 novembre prochain à Casablanca, au Maroc. Issu d’un partenariat pour le marché français entre l’Université de Technologie de Troyes (UTT) et EPITA, ce parcours certifiant devrait accueillir une première promotion d’une quinzaine de participants. L’élargissement de ce partenariat rend compte de la volonté de l’UTT de renforcer son implication et sa présence sur le continent africain.

Répondre aux enjeux de sécurité numérique / cybersécurité des entreprises et institutions marocaines

Le développement technologique rapide et l’intégration systématique de moyens informatiques de plus en plus complexes et interconnectés rendent les systèmes d’information plus performants, mais aussi plus vulnérables. Face à de nouveaux risques, à des cyberattaques de plus en plus sophistiquées, les entreprises et les institutions publiques doivent impérativement intégrer les composantes de la sécurité numérique.

Pour Mohammed Lahlou, Managing partner d’Africa Data Lab, « au Maroc, un pays en pleine transformation digitale, les administrations publiques et entreprises privées ont conscience des risques du numérique et font face à un réel défi pour renforcer la sécurité de leurs systèmes d’information et industriels, et être conformes aux exigences légales (loi de protection des données personnelles). Ce Diplôme d’Université et ce partenariat stratégique avec l’Université de Technologie de Troyes répondent aujourd’hui aux besoins des organisations marocaines et permettront d’intégrer les aspects de sécurité et être proactives et non réactives post-incident ou post-audit. »

Une formation certifiante pour développer ses compétences en sécurité numérique dans deux domaines : sécurité du développement et sécurité des systèmes industriels

D’une durée de 70 heures (10 jours) réparties sur 3 mois, le Diplôme d’Université « Mise en œuvre de la sécurité numérique » articule tronc commun et spécialisation, en fonction du profil et de l’objectif professionnel des candidats.

Le suivi de ce parcours permet aux participants d’acquérir des compétences en droit et risques cyber (tronc commun) et des compétences techniques spécifiques à chaque spécialisation selon l’architecture pédagogique suivante :

Tronc commun : 2 jours

- Droit
- Intégration du risque cyber dans la SSI

Spécialisation : 8 jours

- Sécurité du développement

° Risques, attaques, vulnérabilités et mesures à mettre en place
° Dispositifs de sécurité informatique
° Notions cryptographiques (chiffrement, signature)
° Tests de sécurité et déploiement

- Sécurité des systèmes industriels

° Sécurité informatique dans les réseaux industriels : TCP/IP
° Architecture, technologies et outillage pour les réseaux industriels, sécurité des réseaux industriels
° Retours d’expérience (audits et tests d’intrusion) et solutions pour sécuriser les réseaux industriels

Le DU « Mise en œuvre de la sécurité numérique » s’adresse aux acteurs de terrain devant mobiliser des compétences en sécurité numérique, avec un niveau d’expertise plus ou moins développé selon les métiers et activités (développeurs, chefs de projet, automaticiens, responsables techniques…), et ce, afin de dépasser le constat établi par Reza Elgalai, Responsable du Diplôme d’Université « Mise en œuvre de la sécurité numérique »et du Mastère Spécialisé® « Expert forensic et cybersécurité » de l’UTT : « bien souvent, les équipes de réponse à incident constatent que les intrusions liées à des cyberattaques ont été engendrées involontairement par un manque de sécurisation lors de la conception des systèmes ou des logiciels. La dimension sécurité a souvent été absente, car ces menaces, il y a plusieurs années, étaient soit inexistantes, soit non encore définies ».

La première session du Diplôme d’Université « Mise en œuvre de la sécurité numérique », dont la date de rentrée est fixée au 8 novembre 2019, sera dispensée dans les locaux d’Africa Data Lab au Technopark de Casablanca. Pour pouvoir intégrer la formation, les candidats doivent être titulaires d’un diplôme de L3 informatique ou L2 informatique avec expérience professionnelle.




Voir les articles précédents