Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Kroll Ontrack met en garde les utilisateurs face aux pertes de données liées aux chocs thermiques

mars 2009 par Marc Jacob

Prudence, l’hiver rude, que nous avons connu cette année, n’est pas encore tout à fait terminé. Nous ne sommes toujours pas à l’abri de tomber malade et nos ordinateurs non plus ! Kroll Ontrack®, fournisseur de services de récupération de données, de recherche d’informations et de preuves informatiques, signale les risques de pertes de données liés aux fortes variations climatiques. En cette période, les basses températures peuvent affaiblir sensiblement les batteries de nos ordinateurs portables.

Lorsqu’un appareil passe du froid au chaud trop rapidement, l’air froid qui s’y est logé se condense. Si ce portable est mis en marche trop tôt, cela peut provoquer un crash des têtes de lecture due à la présence de condensation sur la surface des plateaux. Paul Dujancourt, Directeur Général de Kroll Ontrack France, explique ce phénomène : « Les disques durs « respirent », et sont donc « remplis » d’air qui, par les différences de températures extrêmes entre l’intérieur et l’extérieur, peut former de la condensation sur la surface des plateaux.Tout porteur de lunettes connaît aussi ce phénomène. Les gouttes d’eau peuvent conduire alors à ce qu’on appelle un crash des têtes de lecture et provoquer la perte des données stockées. »

Kroll Ontrack conseille fortement d’attendre quelque temps avant de remettre son portable ou son disque dur externe en marche après les avoir déplacés entre deux lieux avec de fortes variations de températures. L’eau de condensation peut ainsi s’évaporer. Pour ceux qui sont victimes de ce type de panne, Kroll Ontrack leur recommande de s’adresser à un laboratoire de récupération de données professionnel et de n’entreprendre en aucun cas un sauvetage des données seul.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants