Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

KasperskyLabs : 72% des entreprises feront appel au BYOD dans un proche avenir

octobre 2012 par Kaspersky Lab

Le BYOD ou « Bring Your Own Device » (usage consistant à apporter ses équipements informatiques personnels sur le lieu de travail) est la tendance majeure qui influence le mode d’interaction des entreprises avec Internet, selon une récente enquête de B2B International pour Kaspersky Lab.

Rueil-Malmaison, le 25 octobre 2012 - L’enquête Global IT Risks de juillet 2012 a été réalisée dans 22 pays auprès de 3 300 responsables informatiques, choisis parmi des experts participant activement aux prises de décisions en matière de sécurité informatique. Dan ce cadre, ils ont été interrogés sur les principales problématiques auxquelles le secteur doit faire face.

L’enquête dévoile des chiffres significatifs :

- 50% de ces entreprises prévoient de prendre en charge activement le BYOD, encourageant leurs collaborateurs à utiliser leurs propres ordinateurs et autres appareils au travail.

- 50% juge le BYOD inévitable, qu’il soit encouragé ou pas. Des entreprises de toutes tailles ont pris part à l’enquête. Il est intéressant de noter que le BYOD est plus fréquemment proscrit dans les grandes entreprises.

Pourtant, cette même enquête révèle que sur l’ensemble des entreprises :

- 12% n’ont pourtant pas l’intention d’autoriser les équipements personnels sur le lieu de travail dans l’immédiat.

- 7% pour les plus petites d’entre elles.

- 19% des responsables interrogés prévoient de restreindre le niveau et les types d’utilisation des équipements personnels.

Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky Lab France, souligne que la progression du BYOD exerce une pression croissante sur la sécurité informatique des entreprises : « Dans toute entreprise, petite ou grande, il est évident que de nombreux employés se servent d’équipements personnels pour se connecter au réseau de l’entreprise et accéder à des données confidentielles. Pour ces collaborateurs, il est naturel d’utiliser leur smartphone ou tablette - sans même penser aux risques éventuels. C’est pourquoi les entreprises doivent mettre en œuvre une politique de sécurité qui protège leurs terminaux mobiles comme ceux de leur personnel ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants