Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Kaspersky : 64% des entreprises françaises bloquent l’accès aux réseaux sociaux

septembre 2011 par Kaspersky

Les réseaux sociaux sont en plein essor, et les entreprises tentent de lutter contre cette tendance en se montrant très strictes quant à l’utilisation de Facebook et d’autres sites similaires sur le lieu de travail. Elles bloquent donc purement et simplement l’accès à ces sites à partir du réseau de l’entreprise afin d’empêcher leur personnel d’y dilapider une partie de son temps de travail. Au niveau mondial, près de trois quarts des entreprises (72%) bloquent ainsi les médias sociaux. Les entreprises allemandes sont encore relativement tolérantes, puisque seules 63% d’entre elles ont mis en place ce type de mesure, contre 77% en Italie et 76% en Espagne, deux pays plus restrictifs que la moyenne.

Les entreprises doivent cependant garder présent à l’esprit que le blocage de ces sites n’est que l’une des solutions pour éviter que les salariés n’utilisent Internet à des fins personnelles pendant les heures de bureau. Il existe également d’autres mesures – ou, au moins, des mesures complémentaires – qu’il est souhaitable de prendre. Des services comme Facebook ou Google Plus doivent de toute évidence s’inscrire dans la stratégie de sécurité de toute entreprise. Celle-ci doit prendre en compte les salariés au même titre que les techniques de protection et les plans d’urgence. Il s’agit là d’un point capital qui est souvent négligé. Or, faute d’une sensibilisation des utilisateurs, toute stratégie de sécurité est vouée à l’échec. Il est donc essentiel pour les entreprises de s’assurer que leur personnel comprenne la nécessité des procédures de sécurité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants