Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Josu Franco, Panda Security : l’intelligence collective pour lutter contre les malware

janvier 2008 par Marc Jacob

Pour Josu Franco, Corporate Development Director de Panda Security, rencontré au siège historique de l’éditeur à Bilbao, la lutte contre les malwares passe par la mise en commun par tous du maximum d’information. Ainsi, Panda Security a lancé début 2008 une nouvelle offre appelée « l’Intelligence Collective » qui permet de combattre ce que Josu Franco nomme les malwares 2.0 en référence au Web 2.0 de plus en plus attaqué par les pirates de toutes sortes. C’est un peu comme dans la célèbre chanson « si tous les gars du monde voulait se donner la main….

Pour Josu Franco, la sécurité est un concept qui doit fournir à l’utilisateur une protection la plus efficace possible au meilleur coût : « les utilisateurs ont besoin d’avoir sur leur poste de travail une protection à la fois efficace et transparente en terme de configuration. Ainsi, il y a trois ans environ, nous avons lancé TruePrevent qui est une technologie d’analyse comportementale totalement transparente pour l’utilisateur. »

Aujourd’hui l’offre de Panda Security repose sur 4 technologies :

- Une protection par couche pour les postes de travail, les serveurs, les gateway…

- Des technologies préventives qui permettent une défense en profondeur. Elles incluent des technologies à base de signatures, de l’heuristique, un pare-feu personnel, un anti-spyware… et de l’analyse comportementale. Dans les premiers mois, de sa sortie cette solution a permis de détecter de très nombreux bots affirme Josu Franco.

- L’audit Réseau avec Malware Radar qui offre la possibilité de faire des audits réguliers. « En effet, toutes les solutions anti-malwares sont conçues pour prendre des décisions en quelques millisecondes sur des systèmes déjà installés. Toutefois, les virus se multiplient et mutent à une vitesse déconcertante. Il est donc nécessaire aujourd’hui de faire régulièrement un audit complet des machines. Notre système se positionne donc comme un complément au NAC. » explique Josu Franco.

- L’intelligence collective qui est un système de gestion des menaces basé sur l’internet. « Cette solution va nous permettre de remonter automatiquement par nos clients de traces de comportement anormaux qui se passent sur leurs applications. Bien entendu, cette remontée doit être volontaire et donc acceptée par nos clients. Dés l’installation du produit une fenêtre apparait pour leur proposer d’activer cette option. Il en est de même pour les entreprises. Ainsi, notre base de données s’enrichit tous les jours pour une meilleure protection de nos utilisateurs. »


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants