Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

IoT & IA : quel impact sur la sécurisation des données personnelles ?

septembre 2018 par ForgeRock & Forrester Consulting

ForgeRock révèle dans une étude commandée auprès de Forrester Consulting que 75% des entreprises considèrent la confidentialité des données client comme un facteur de différenciation compétitive. Pourtant, l’intelligence artificielle et l’IoT sont à l’origine de nouveaux enjeux de sécurité et de confidentialité pour les entreprises qui souhaitent développer la confiance clients et déployer des nouvelles technologies en toute sécurité.

L’étude, menée en avril 2018, se fonde sur une enquête menée auprès de plus de 400 décideurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Chine, au Japon et en Australie. L’étude est disponible en téléchargement dans son intégralité au lien suivant : https://www.forgerock.com/resources...

Voici les principaux enseignements de cette étude :

Plus qu’une priorité business, assurer la confidentialité des données clients est une opportunité de différenciation compétitive pour l’entreprise

- Les trois quarts (75%) des entreprises sondées déclarent considérer la protection de la vie privée de leurs clients comme un facteur de différenciation compétitive.

- 79% déclarent que la protection de la vie privée des clients est une priorité commerciale absolue, et 80% des entreprises interrogées déclarent prendre en considération la sécurité et la confidentialité dès le stade de développement de leurs nouveaux produits, services et applications.

L’IA et l’IoT peuvent potentiellement compromettre les objectifs d’expérience client, de sécurité et de confidentialité

- Les nouvelles priorités des entreprises sont fortement influencées par l’émergence et l’adoption accrue de nouvelles technologies, en particulier l’intelligence artificielle (67%) et l’IoT (64%).

- Mais les enjeux de sécurité entravent l’adoption : 60% des décideurs imputent la hausse des délais de déploiement de l’IA et de l’IoT dans leur entreprise à la mise en place des process de sécurité nécessaires.

- 57% craignent que l’IA et l’IoT exposeront les clients à de plus grandes menaces pour leur sécurité et leur vie privée. 44% conviennent que cela conduira à une résistance plus forte aux déploiements futurs de l’IA et de l’IoT.

- Plus de la moitié des sondés (55%) ont des difficultés à retenir auprès d’eux les talents nécessaires au bon fonctionnement des modèles d’IA. Et 51% des entreprises éprouvent des difficultés à stocker et à sécuriser les données de l’IoT, qui sont pourtant au coeur de l’économie digitale.

Le Customer Identity and Access Management (CIAM) au soutien des objectifs business

- Les entreprises les plus avancées dans l’utilisations du CIAM sont plus susceptibles (entre 20 et 52%) d’affirmer que leur politique de sécurité les aidera à atteindre leurs objectifs commerciaux, à savoir conquérir de nouveau clients (88%), mieux les servir (89%) et les retenir (88%).

- Les répondants affirment que le CIAM lève les obstacles liés aux enjeux de vie privée, en veillant à ce que la collecte des données se fasse strictement dans les limites des lignes directrices sur le consentement, et sans diminuer la valeur des informations générées pour autant. La majorité du panel estime que le CIAM aide à mieux sécuriser l’identité des clients (84%) ; à réduire le risque de violation des données (86%), et à générer des insights à partir des données client collectées (84%).

Malgré cela, moins de la moitié des entreprises déclarent utiliser une plateforme de CIAM

- 48% des entreprises interrogées utilisent une plateforme de gestion des identités dédiée aux clients, la majorité (61%) s’appuyant sur des extensions des systèmes de gestion des identités et accès salariés ;

- Malgré cela, les entreprises offrent de plus en plus de choix aux clients en matière d’identité et d’autorisation : 62% des entreprises déclarent déployer une identification à deux facteurs, 61% autorisent les clients à s’identifier avec des données biométriques.

« La sensibilisation des consommateurs à la confidentialité et à la sécurité des données a énormément augmenté ces dernières années, obligeant les entreprises à faire de la confidentialité des clients un impératif commercial », affirme Eve Maler, Vice-Présidente Innovation & Technologies Emergentes de ForgeRock. « Parallèlement, la généralisation des technologies activées par l’IA et IoT a créé des vulnérabilités dans de nombreux écosystèmes de données. L’identité numérique est pourtant au coeur de ces technologies : elle doit être comprise, et elle doit être gérée. Les stratégies de gestion des identités clients sont essentielles pour tirer le meilleur de l’IA et de l’IoT, car elles n’ont pas leur pareil pour permettre aux entreprises de fournir le niveau le plus élevé de confidentialité des données clients et l’expérience de navigation "sans couture" à laquelle les clients s’attendent de plus en plus. »

À propos de l’étude

Commandée par ForgeRock et réalisée par Forrester Consulting, l’étude a été menée auprès de 409 décideurs de la gestion des identités et des accès aux États-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Chine, Japon et Australie. Il a été exigé des participants qu’ils aient autorité sur les décisions relatives à la gestion de l’identité et de l’accès dans leurs organisations. Les répondants ont été interrogés sur l’utilisation des plateformes de gestion des identités, sur les approches employées, les défis rencontrés et les avantages perçus. L’étude a été bouclée en avril 2018.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants