Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

IT-Translation annonce Quatre « boost » et une nouvelle levée de fonds pour un total de 2 250 000 euros

octobre 2017 par Patrick LEBRETON

IT-Translation annonce cinq nouvelles opérations financières ayant pour objectif de « booster » le développement de startups prometteuses ou d’accompagner une nouvelle étape de leur développement.

Le fonds de référence des startups deep tech sur une grande diversité de marchés

Pour l’équipe d’IT-Translation, ces opérations de « boost » (financement qui intervient dans les mois qui suivent la création d’une startup) marquent une étape clé dans la démarche de viabilisation de projets attractifs. Quant aux levées de fonds, elles sont un aboutissement du travail qu’IT-Translation accomplit avec les fondateurs pour traduire leur technologie en produits ou en services (trouver les usages, les bons couples produits-marchés) et amener les chercheurs dans le monde de l’entreprise. Selon le modèle qu’il a développé, IT-Translation participe à ces financements.

5 opérations dans 4 domaines d’activité : son, musique, collaboratif, énergie * HyVibe, issue de l’IRCAM

HyVibe a pour objectif de développer et mettre sur le marché les innovations de rupture basées sur le « Contrôle Actif de Vibrations appliqué à la musique » : cette technologie permettra de transformer tout objet en un haut-parleur émettant un son de bonne qualité pour l’oreille humaine ouvrant ainsi la possibilité de sonoriser les objets du quotidien (jouet, robot, smartphone, tablette, voiture) en se passant de haut-parleur grâce à l’utilisation des propriétés sonores des objets. Hyvibe lance très prochainement son premier produit, un système à destination des guitaristes leur offrant d’étendre les possibilités d’utilisation de leur guitare acoustique : auto-amplification, effets directement produits, connexion digitale. Cette innovation, la première dans le monde de la guitare depuis longtemps, a déjà reçu en pré-test un accueil enthousiaste de la communauté des guitaristes.

Fonds levés (boost) : 300 000 euros

Usage prévu des fonds : permettre le lancement de la marque et préparer la sortie du premier produit. * SYOS, issue de l’IRCAM

SYOS a pour ambition de “disrupter” le métier des fabricants d’instruments de musique en réinventant toute la chaîne de conception/fabrication/livraison/relation clients grâce à la science et au numérique : SYOS propose en effet à chaque musicien la vente en ligne d’un instrument à la demande, conçu avec lui et optimisé pour lui, imprimé en 3D et livré à domicile. Le premier produit est le bec de saxophone (80 % du son est réalisé par le bec), qui sera rapidement suivi des becs de clarinette et des embouchures de trompette. SYOS s’appuie sur ses travaux basés sur une approche scientifique de l’acoustique des instruments. L’équipe est à ce jour la seule au monde à pouvoir construire le design d’un bec en fonction de la description des sons attendus ; cela est autant lié à la rareté de leurs compétences qu’à l’originalité de l’approche dans un milieu encore très peu impacté par la science.

Fonds levés (boost) : 300 000 euros

Usage prévu des fonds : terminer la phase de Recherche et Développement sur la première offre, commencer à développer de nouvelles offres, permettre d’augmenter rapidement les ventes et de développer l’entreprise à l’international.

* mars:hello !

mars:hello ! propose la solution Operation Networks, solution logicielle de partage d’informations en provenance de tout type de sources dans le cadre de projets complexes. Operation Networks permet la modélisation simple des échanges entre tous les acteurs, le déploiement de l’infrastructure de support de ces échanges, l’accès contrôlé aux informations tout au long du projet et l’évolution de la modélisation lorsque les conditions changent. mars:hello a aujourd’hui porté sa solution sur un premier marché : le domaine spatial.

Fonds levés (boost) : 300 000 euros

Usage prévu des fonds : intégrer une solution manager dédié au domaine spatial/aéronautique, au design de templates métiers et à la mise en ligne du matériau d’accompagnement correspondant.

* Power Design Technologies, issue d’un essaimage du laboratoire Laplace (CNRS, INP Toulouse, UPS)

Power Design Technologies développe et commercialise la première plateforme d’ingénierie assistée par ordinateur dédiée à la conception de convertisseurs d’énergie électrique. Son logiciel PowerForge aide les ingénieurs à réaliser des systèmes de conversion de l’énergie électrique consommant moins de matières premières, car plus compacts et légers, et consommant moins d’énergie électrique, car plus efficaces.

Premier outil de conception spécifiquement dédié à l’électronique de puissance, PowerForge se positionne comme la solution de référence pour démocratiser et accompagner le développement de la technologie dite “multi-niveaux”. Cette technologie permet de réduire par deux la masse, le volume et la consommation des convertisseurs. L’enjeu est d’autant plus crucial que tous les systèmes électriques modernes intègrent un ou plusieurs convertisseurs d’énergie électrique.

Fonds levés (boost) : 600 000 euros

Usage prévu des fonds : développer l’entreprise sur les marchés liés à l’énergie photovoltaïque, à son stockage et aux véhicules électriques (chaînes de traction et bornes de recharge rapide). Actuellement en prospection en Europe, Power Design Technologies compte se consacrer par la suite aux industries nord-américaines et asiatiques. * MailClark, spin-off de l’agence digitale Novius

MailClark fait le lien entre les outils de chat d’entreprise (comme Slack ou Microsoft Teams) et les outils de communication externes tels que l’email, Twitter et Facebook. Seul français dans le top 10 des bots les plus populaires de l’App Directory de Slack, MailClark a été aussi l’un des 20 premiers bots à rejoindre la Bots Gallery de Microsoft Teams. La startup, créée fin 2014 sous le nom de Clubble SA, a conforté sa place sur le marché des bots à la suite de sa première levée de fonds.

Fonds levés : 750 000 euros

Usage prévu des fonds : permettre à MailClark de poursuivre sa croissance sur le marché des chatbots en insistant sur l’acquisition de nouveaux utilisateurs.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants