Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

IBM propose un environnement Cloud natif sur les Clouds privés

novembre 2017 par Marc Jacob

IBM annonce une nouvelle plateforme logicielle IBM Cloud Private pour aider les entreprises à utiliser les milliards de dollars d’investissements technologiques dans les données, les applications ; et à étendre l’usage des outils Cloud natifs aux Clouds publics ou privés.

Le logiciel IBM Cloud Private est conçu pour permettre aux entreprises de disposer de fonctions caractéristiques du Cloud dans leurs Data Center afin d’accélérer le développement d’applications. La nouvelle plateforme repose sur l’architecture de conteneur open source Kubernetes, supporte les applications basées les conteneurs Docker, ainsi que les applications basées sur Cloud Foundry. Ceci facilite l’adoption, l’intégration et la portabilité des applications vers n’importe quel environnement Cloud, dont le Cloud public d’IBM.

IBM a également annoncé de nouvelles versions conteneurisées optimisées des principaux logiciels d’entreprise, tels qu’IBM WebSphere Liberty, Db2 et MQ, largement utilisées pour exécuter et sécuriser les applications et les données les plus stratégiques au monde. Cela facilite le partage de données et l’évolution des applications, selon les besoins, sur les Clouds publics et privés d’IBM et sur d’autres environnements Cloud, tout en conservant une cohérence.

Une compagnie aérienne, par exemple, pourrait utiliser IBM Cloud Private pour porter une application permettant de suivre les miles des voyageurs fréquents dans un environnement de Cloud privé et de la connecter à une nouvelle application mobile dans le Cloud public.

Une entreprise du domaine des services financiers pourrait l’utiliser pour conserver les données de ses clients en interne afin de répondre à ses exigences réglementaires et de sécurité tout en tirant parti des nouveaux outils analytiques ou de machine learning du Cloud public pour identifier rapidement des tendances et des opportunités d’investissement.

Les entreprises vont dépenser plus de 50 milliards de dollars par an en Clouds privés

Alors que l’usage du Cloud Public continue à croître rapidement, les entreprises, en particulier dans les secteurs réglementés tels que la finance et la santé, continuent à tirer parti des Clouds privés dans le cadre de leur transition vers des environnements de Cloud public pour lancer et mettre à jour rapidement des applications. IBM estime que les entreprises vont dépenser, à l’échelle mondiale, dans le Cloud Privé 50 milliards de $ à partir de 2017, et que ce marché va croître de 15% à 20% annuellement jusqu’en 2020 (selon les projections de marché d’IBM).

IBM Cloud Private fournit une plateforme flexible et un support aux développeurs d’entreprise

Les innovations utilisées dans IBM Cloud Private sont conçues pour simplifier l’opérabilité, accélérer le développement d’apps et assurent la sécurité dans les environnements Clouds. En voici les principales caractéristiques :

• Automatisation de la gestion du Cloud - Gestion simplifiée à travers des environnements Clouds pour lancer, surveiller et gérer des services et garantir des protocoles de sécurité constants.

• Sécurité et chiffrement des données - Security Vulnerability Advisor permet d’analyser des conteneurs dans le Cloud pour révéler des problèmes et des faiblesses de sécurité potentiellement graves. Possibilité de chiffrer toutes les données au vol et de fournir un contrôle d’accès strict par utilisateur au sein d’un cluster.

• Une plateforme Cloud core - Comprend l’orchestrateur de conteneur Kubernetes, Cloud Foundry et des outils de gestion essentiels pour les runtimes, des outils de CI/CD pour des développeurs, intégrés et automatisés.

• Choix de l’infrastructure - Compatible avec les systèmes des principaux fabricants, notamment Cisco, Dell EMC, Intel, Lenovo et NetApp de même qu’avec les systèmes IBM tels que l’IBM Power Systems, l’IBM Z et les systèmes IBM hyperconvergés avec le logiciel Nutanix. • Données et analyses – Intégration avec les services de bases de données tels qu’IBM Db2, PostgreSQL et MongoDB, qui permettent l’exploitation de données pour obtenir des informations commerciales essentielles.

• Support d’applications et outils DevOps - Versions conteneurisées de logiciels et de frameworks de développement, dont IBM WebSphere Liberty, Open Liberty, MQ et Microservice Builder, dans le cadre de bundles de logiciels ; outils de gestion et de DevOps optimisés, incluant APM, Netcool et UrbanCode, qui peuvent être ajoutés moyennant des frais additionnels.

IBM propose également des services Cloud de déploiement, de gestion, de brokerage et de stockage pour aider les clients à gérer plusieurs Clouds et à migrer leurs applications vers IBM Cloud Private. Pour en savoir plus sur Cloud Private, vous pouvez consulter la présentation du produit. IBM Cloud Private renforce l’engagement d’IBM en faveur de l’open source

IBM Cloud Private est une autre étape importante dans la prise en charge par IBM des organisations qui souhaitent créer, déployer et gérer des applications dans l’environnement Cloud de leur choix. IBM et Google ont récemment annoncé le projet Grafeas afin d’aider les développeurs en matière de sécurité des conteneurs. Le mois dernier, IBM a publié Open Liberty, une nouvelle version open-source allégée de son serveur d’applications WebSphere Liberty Java, qui permet aux développeurs de mettre en place des applications facilement dans n’importe quel environnement Cloud.

IBM est également membre fondateur de la Cloud Native Computing Foundation, qui héberge Kubernetes et Cloud Private est conforme à ses tests de conformité d’interopérabilité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants