Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

HSC missionné pour auditer la sécurité de la plate-forme HADOPI

juin 2011 par Marc Jacob

Les ayants droit de la musique SCPP, SPPF, SACEM-SDRM et du cinéma ALPA, ont confié conjointement à la société HSC une mission d’audit de sécurité de la plate-forme dédiée à HADOPI hébergée par la société TMG.

La SCPP (Société Civile des Producteurs Phonographiques) est une société civile de perception et de répartition des rémunérations perçues pour le compte de ses membres auprès des utilisateurs de phonogrammes et de vidéomusiques. La SCPP réuni plus de 1300 producteurs et administre un répertoire de plus de 2 millions de titres enregistrés et plus de 25 000 vidéomusiques.

La SPPF (Société civile des Producteurs de Phonographes en France) est une société civile de perception et de répartition de droits pour ses membres. La SPPF a été créée par des producteurs indépendants et assure la représentation et la protection de leur droits tant au niveau national qu’international.

La SDRM (Société pour l’administration du Droit de Reproduction Mécanique des auteurs, compositeurs et éditeurs) est une société civile de répartition de droit pour ses membres. La SDRM a été créée en 1935 pour succéder à une société commerciale défaillante et gérer le droit de reproduction.

La SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique) est une société civile, gérée par les créateurs et éditeurs de musique, qui protège, représente et sert les intérêts des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique. Elle a pour mission de collecter les droits d’auteur en France et de les redistribuer aux créateurs français et du monde entier. La SACEM doit observer les flux d’oeuvres et doit communiquer à la HADOPI les références des oeuvres téléchargées illicitement.

L’ALPA est l’Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle qui est un organisme de défense professionnel.

Les organisations d’ayants droit SCPP, SPPF, SACEM-SDRM, et ALPA ont confié à la société TMG la recherche des adresses IP d’abonnés mettant à disposition sans autorisation des contenus de leurs répertoires respectifs ou appartenant à leurs membres.

TMG (Trident Media Guard) est une start-up nantaise proposant des services de filtrage de contenu sur internet. Un serveur de TMG, qui ne fait pas partie de la plateforme HADOPI, a été exposé sur internet. Suite à cet incident, et bien que ce problème de sécurité ait concerné un serveur sans aucune relation avec la plate-forme dédiée à HADOPI, le principe de cette mission d’audit avait été convenu entre les organisations d’ayants droit, la société TMG et la HADOPI dès que le problème a été identifié, soit le 16 mai 2011.

Cette mission d’audit de sécurité est confiée à la société HSC.

HSC (Hervé Schauer Consultants) est un société de conseil, d’audit et d’expertise en sécurité des systèmes d’information fondée en 1989. HSC est reconnue pour ses compétences, son expertise technique, son indépendance, et son objectivité. HSC est sélectionné comme auditeur par ses clients pour ses qualités, mais aussi pour sa neutralité, son autonomie et son franc-parler vis-à-vis des parties prenantes.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants