Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

HEC choisit Capacity & Change Manager d’APC pour son Datacenter

mai 2008 par Marc Jacob

Après s’être appuyé sur InfraStruXure et les méthodologies d’APC pour la conception de son datacenter, HEC renouvelle sa confiance au constructeur en choisissant ses logiciels d’optimisation et de gestion des évolutions et de maintenance de datacenter.

Le logiciel Capacity Manager permettra à HEC de faire évoluer son infrastructure informatique physique en fonction des nouveaux besoins du datacenter, en déterminant le meilleur emplacement pour installer un nouvel équipement IT en fonction de sa consommation électrique et de son profil thermique, afin de ne pas perturber les autres composants de la salle.

Le logiciel Change Manager facilitera la maintenance en permettant des modifications rapides et précises de l’infrastructure physique, comme l’installation, le déplacement ou le déclassement d’équipements informatiques, en évitant les problèmes inattendus.

« APC a conçu en 2006 un centre de données de nouvelle génération et déjà éco-énergétique. Son avance technologique n’est plus à démontrer dans le secteur. Nous disposons avec ces deux logiciels des mêmes outils qu’APC pour gérer les centres de données. L’interface permet de visualiser notre salle et ses composants en 2D ou en 3D, ce qui est vraiment très intuitif. Les solutions devraient simplifier le travail des équipes en charge de la gestion et de la maintenance de notre datacenter », explique M. Rahaingomanana, Responsable des Moyens Informatiques d’HEC.

Les 2 logiciels d’APC permettront également à HEC de :

Déterminer les zones surexploitées et sous-exploitées du datacenter.
Réduire le gaspillage et les erreurs humaines par un suivi, une détection et une régulation environnementale.
Se tenir informé sur les changements grâce aux informations en temps réel sur les éléments à alimenter et à refroidir.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants