Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Guilhem Giraud, Info Protection Solutions : protection de l’information, une question de juste équilibre entre droits et obligations

juin 2012 par Emmanuelle Lamandé

La protection de l’information s’impose aujourd’hui peu à peu au sein des entreprises françaises. Même si elle doit encore faire face à certaines réticences ou négligences, elle représente une tendance de fond qui prendra son envol dans les années à venir. Pour Guilhem Giraud, Président Directeur Général d’Info Protection Solutions (IPS), le besoin de protection de l’information doit être apprécié à la lumière de la législation et des usages... tout est question de juste équilibre entre droits et obligations.

GS Mag : A quoi ressembleront, selon vous, les produits de sécurité de demain ?

Guilhem Giraud : Les produits de sécurité de demain prendront en charge des points qui ne le sont pas aujourd’hui. Le marché de la sécurité n’est pas, à l’heure actuelle, vraiment dirigé par les besoins, mais plus par l’offre des grands fournisseurs de multinationales, notamment américaines. Ce phénomène laisse la porte ouverte à un certain nombre de risques, dont le risque d’atteinte à la protection de l’information. De leur côté, les responsables informatiques doivent faire face à un autre risque lié à l’exercice même de leur fonction. Afin de ne pas être mis en cause, il est plus rassurant pour eux de se reposer sur des solutions déjà existantes. Le problème est que ces produits sont le plus souvent pensés et fabriqués aux États-Unis, pour les sociétés américaines, alors que la législation y est très différente en matière de risques informatiques.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie en la matière ?

Guilhem Giraud : Notre équipe dispose d’une belle expérience, en France, en matière de sécurité informatique auprès d’organisations sensibles, et d’une offre conçue spécifiquement pour le marché français. Pour nous, le besoin de protection de l’information doit être apprécié à la lumière de la législation et des usages. Les fournisseurs et utilisateurs ont toujours été prudents quant à la mise en place de ce type de solutions, car elles peuvent attenter à la liberté des salariés. La législation française (Code pénal, Droit du travail, Loi Godfrain…) est très stricte en matière de respect des libertés des employés et de leurs conditions de travail, notamment en termes de surveillance. Notre stratégie repose sur la maîtrise des droits et des usages. Il s’agit de trouver le juste équilibre entre droits et devoirs.

Notre pari est de faire en sorte que la réflexion des responsables informatiques évolue vers une intégration de ce risque, et que les directions générales adhèrent à ce type de projets. C’est notre rôle d’évangéliser ce marché. La protection de l’information est aujourd’hui une tendance de fond, même si elle reste pour l’instant relativement timide et lente. Quoi qu’il en soit, elle s’imposera, à terme, sous la pression de l’Union Européenne qui encourage ses états membres à se diriger vers une surveillance harmonieuse des réseaux informatiques.

GS Mag : Comment allez-vous faire évoluer votre gamme de solutions en ce sens ?

Guilhem Giraud : Nous avons choisi de prendre en frontal cette problématique. Info Protection Solutions a établi un partenariat technologique avec les sociétés allemandes ipoque et Adyton, qui proposent des technologies d’inspection des données sur les réseaux. Concernant l’évolution de notre offre, nous avons décidé d’étoffer notre gamme avec les boîtiers UTM d’Adyton, afin de nous approcher au plus près de ce que les entreprises connaissent en termes de solutions. Le facteur culturel est très important en France, sans compter le fossé existant entre les Directions générales, les directions métiers et sécurité. Ces dernières n’ont généralement pas les leviers pour faire changer les choses.

L’ « Affaire Renault » est un exemple type. Aujourd’hui, trouver des solutions pour surveiller la circulation de l’information ne peut plus être de la responsabilité de cabinets de conseil déconnectés de la technologie. Il faut passer à un autre modèle de surveillance du réseau.

Notre innovation repose sur le fait d’avoir considéré et placé les technologies d’inspection de paquets (DPI) au coeur de la solution. Notre pari technologique est de pouvoir offrir une grande puissance d’accès aux flux d’informations et d’être en mesure d’inspecter ce qui doit s’y trouver ou non. Mais, notre force est aussi d’avoir pris la protection de l’information à bras le corps.

INFORMATIONS PRATIQUES

- Solutions phares : Infoprotection Detect
- Contact : M. Guilhem GIRAUD
- Téléphone : + 33 (0)1 77 12 02 61
- Courriel : contact@infoprotection.fr
- Web : www.infoprotection.fr
http://www.infoprotection.fr/fr/sol...
http://www.infoprotection.fr/fr/cha...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants