Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Fuites de données : 7 milliards de données dans la nature

février 2018 par Ziwit

7 milliards de données sensibles susceptibles d’être vendues, 5 millions de data piratées chaque jour, c’est le nombre de données collectées par la société Ziwit, leader européen de la cybersécurité, via son nouveau produit baptisé « Cyber-Vigilance ».

Dans un monde où les nouvelles technologies prédominent, les fuites de données sensibles constituent un risque majeur pour la sécurité : usurpation d’identité, cyber-espionnage et virus constituent de nouvelles menaces, au quotidien, pour les entreprises. Le nombre d’attaques augmente ainsi chaque année, et les techniques de piratage, toujours plus difficiles à déceler, se multiplient de façon inquiétante.

Pour parer à cela, la société montpelliéraine Ziwit se met au service des entreprises afin de les aider à sécuriser leurs données. Avec son offre dénommée HTTPCS SECURITY, elle permet en effet aux organisations de détecter les failles exploitables et les menaces potentielles. Mais Ziwit va aujourd’hui plus loin, puisque la société a récemment mis au point une nouvelle technologie permettant de déceler, en temps réel, les données sensibles piratées des organisations. Cette solution baptisée « Cyber-Vigilance » a déjà récupéré plus de 7 milliards de données sensibles susceptibles d’être vendues, avec une moyenne de 5 millions de data collectées chaque jour ! L’entreprise a sans doute, actuellement, recueilli la plus grosse base de données critiques du monde.

D’après une étude réalisée par Ziwit, les chiffres sont édifiants…

Des millions de mails compromis dans les grands groupes du CAC 40 et les services gouvernementaux et près de 1,5 million de dollars de cryptomonnaies volées chaque mois par des pirates.

Selon le rapport de l’entreprise, au cours du dernier trimestre 2017, 79% des entreprises auraient été piratées. Sur les douze derniers mois, ce sont près de 90% des entreprises françaises qui ont été victimes de vols ou de pertes de données critiques.

Parmi elles, le rapport de Ziwit communique sur le nombre d’adresses emails piratées au sein des grands groupes du CAC 40. En première position, Deloitte détient le record avec 26 290 adresses, suivi par Capgemini avec 20 213 emails volés, puis Schneider Electric (12 129 adresses), BNP Paribas (11 601), Orange (10 677), l’Oréal (8 057), Saint-Gobain (7 729), Total (6 551), Sodexo (6 170) et enfin Renault avec 5 440 adresses emails piratées.

Mais ce n’est pas tout, car Ziwit assure avoir détecté près de 8 500 emails piratés provenant du gouvernement français et pas moins de 412 887 adresses compromises du côté américain.

Ces données piratées peuvent engendrer de graves conséquences pour les organisations, quelles qu’elles soient. C’est la crédibilité de l’entreprise elle-même qui est mise en jeu. Un site inaccessible, une application non sécurisée, une violation de données… peuvent engendrer une perte considérable de clients et prospects.

La chasse aux données critiques accessible à tous

Ziwit souhaite très prochainement démocratiser sa solution de Cyber-Vigilance, déjà utilisée par une centaine de grands groupes, en développant des offres adaptées aux TPE et PME. Son objectif : alerter un maximum d’entreprises en temps réel sur les menaces auxquelles elles sont exposées et ainsi les aider à anticiper les actions à mettre en place, le cas échéant.

Une cartographie est accessible sur un site dédié (map.httpcs.com) qui permet de visualiser les cyber-attaques en temps réel, et partout dans le monde. Et vous, êtes-vous certain de ne pas apparaître sur cette carte ?




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants