Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

France-IX, pilier stratégique de la migration de Schneider Electric vers le Cloud

mars 2014 par Marc Jacob

Schneider Electric pris le pari de migrer ses applications métier critiques vers un stockage Cloud. Pour accéder rapidement et en continu à ses applications, Schneider Electric est connecté au point d’échange France-IX, infrastructure mutualisée rassemblant les principaux fournisseurs de Cloud.

Chemin court et unique vers les prestataires de Cloud

Lorsque Schneider Electric a fait le choix de migrer ses applications vers un stockage en ligne, cette décision a été prise dans le cadre d’une réflexion globale sur les accès internet.

Afin d’accéder aux applications en continu, le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie a décidé de rejoindre le point France-IX, sur lequel étaient déjà connectés ses fournisseurs de Cloud.

Au travers d’un port de connexion unique au France-IX, Schneider Electric bénéficie ainsi de chemins courts et ininterrompus vers ses fournisseurs pour un coût forfaitaire avantageux.

Ainsi, lorsque les collaborateurs de Schneider Electric se connectent à leur CRM accessible en ligne, ils ont de grandes chances d’emprunter l’infrastructure France-IX pour accéder au site.

Extension du peering après ce premier essai concluant

France-IX est le premier point d’échange sur lequel Schneider Electric s’est connecté. « Pour la petite histoire, nous ne savions pas quel trafic nous allions passer sur France-IX. Nous avions estimé 50 Mbit/s mais au bout d’un an, nous nous sommes rendus compte que nous passions déjà plus de 250 Mbit/s. » se souvient Lionel Marie, architecte réseau au sein de Schneider Electric.

Après plus d’un an de peering, Schneider Electric vient d’augmenter son débit à 1Gbit/s sur le France-IX, et souhaite maintenant développer le peering aux Etats-Unis et en Asie.

Grande entreprise, le nouveau profil de membre des points d’échange

Si historiquement un point d’échange internet réunit des acteurs dont le cœur de métier tourne autour de l’internet – à savoir des opérateurs et fournisseurs d’accès et de contenu internet - le profil des membres interconnectés au France-IX tend à se diversifier.

Aujourd’hui, Schneider Electric ouvre la voix aux grandes entreprises industrielles et leur démontre l’intérêt de maîtriser en interne l’architecture réseau dans l’optique de l’optimiser grâce au peering.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants