Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Forcepoint annonce la création de X-Labs, son laboratoire de sécurité dédié à l’intelligence comportementale

mars 2019 par Marc Jacob

Forcepoint lance X-Labs, son centre de recherche, qui combine une expertise en matière de sécurité à la recherche en sciences du comportement. La nouvelle équipe X-Labs aura pour mission de concevoir des solutions de sécurité modernes et innovantes, capables de s’adapter au risque, afin de fournir aux entreprises et administrations des outils de cybersécurité plus efficaces face au paysage actuel complexe des menaces.

Au cours des sept dernières années, plus de 1000 milliards de dollars ont été investis dans la cybersécurité pour un résultat bien faible puisque les cybercriminels obtiennent un taux de succès de 95 % sur leurs actions. Aujourd’hui les produits de sécurité traditionnels sont défaillants car ils ne sont pas conçus pour affronter les défis modernes de la cybersécurité, qui portent sur les deux constantes de toute organisation : les utilisateurs et les données.

X-Labs va transformer les solutions de cybersécurité reposant sur la veille classique des menaces en y ajoutant des analyses – en instance de brevet – du comportement des êtres humains et des machines. A terme, ce corpus de veille comportementale sera intégré dans la nouvelle offre Forcepoint Converged Security Platform afin d’étendre la protection automatisée et adaptée au risque à l’ensemble de l’infrastructure existante d’une entreprise.

Une protection adaptée au risque, s’appuyant sur Adaptive Trust Profile™ et sur l’intelligence artificielle

Les entreprises sont constamment confrontées à des millions d’événements de sécurité et sont contraintes de prendre des décisions binaires : autoriser ou bloquer. Cette approche classique de la sécurité est source de frictions dans une entreprise et n’empêche pas certains incidents de survenir. Les êtres humains et les machines, constituant collectivement des « entités » sur un réseau, représentent chacun pour une entreprise un niveau de risque variable et dynamique, susceptible d’évoluer en l’espace de quelques secondes.

Elément fondamental de Forcepoint Converged Security Platform, l’équipe X-Labs va s’appuyer sur Adaptive Trust Profile (ATP). Au-delà d’une technologie, ATP est un ensemble d’attributs, de modèles et d’inférences au sujet des entités qui déduit, par l’application de l’intelligence artificielle et de l’analytique, un niveau de risques pour chacune d’entre elles. ATP permet ainsi aux professionnels de la sécurité de se concentrer sur les entités qui représentent véritablement le plus de risque pour l’entreprise ou ses collaborateurs.

ATP est conçu pour une intégration native avec les outils d’analyse comportementale de Forcepoint, qui collectent les données provenant de sondes réparties dans le cloud, sur les terminaux, dans les applications tierces, les services (notamment SaaS), etc. Les modèles d’intelligence artificielle incorporés à ATP procèdent ensuite à une contextualisation des événements et calculent un score de risque pour chaque entité. Ce calcul fait appel à un vaste catalogue de comportements regroupant d’innombrables scénarios, par exemple le vol de données par un utilisateur ou le piratage des identifiants d’un compte.

X-Labs, une équipe hétérogène concevant des solutions innovantes face au paysage moderne des menaces

L’équipe X-Labs réunit un panel de compétences sans équivalent au niveau mondial. Aucun autre acteur du secteur de la cybersécurité n’associe des chercheurs en sécurité à des data scientists, des psychologues et des spécialistes du contre-espionnage pour concevoir des solutions de sécurité innovantes qui tiennent véritablement compte des utilisateurs et de leurs cybercomportements. Les experts de X-Labs sont répartis à travers le monde, à Austin, Baltimore et San Diego aux Etats-Unis, à Cork et Dublin en Irlande, à Reading en Royaume-Uni et à Helsinki en Finlande.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants