Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Forcepoint™ publie ses prévisions de cybersécurité 2017

novembre 2016 par Forcepoint

Forcepoint™ a rendu public son rapport 2017, qui examine cette fois la cybersécurité dans un contexte de convergence croissante entre le physique et le digital. Issu de la collaboration entre les experts des deux sociétés Forcepoint et Raytheon, le rapport détaille les défis posés aux organisations à l’échelle mondiale par cet écosystème devenu phygital. Le rapport complet est disponible ici. La R&D de Forcepoint estime qu’au fur et à mesure que les sphères numériques et physiques deviennent de plus en plus dépendantes l’un de l’autre, leur influence se fera ressentir non seulement au niveau de la cybersécurité, mais également partout ailleurs, qu’il s’agisse de conférences d’actionnaires, de territoires nationaux ou de locaux gouvernementaux.

Raytheon met en garde les entreprises contre la perception que la sécurité inhérente est acquise en migrant vers le cloud. En effet, le déplacement des données hors site n’enlève en rien l’obligation de les protéger et d’appliquer les bonnes pratiques. La conséquence d’une ruée à l’informatique dématérialisée sans ces considérations peut signifier une diminution de la sécurité pour beaucoup d’entreprises

Le rapport 2017 de Forcepoint analyse tous les aspects de la cybersécurité allant de l’individu aux opérations d’envergure internationale. Voici un aperçu de quelques tendances parmi les 10 prévisions évoquées :

- Mutualisation de plateformes de commandes vocales
La montée en puissance de l’intelligence artificielle activée par commande vocale pour accéder aux applications, au Web et aux données engendrera de nouvelles attaques et de menaces à l’intégrité des données.

- Exploitation de propriété intellectuelle en interne _Les risques internes ciblant les données clients, les bénéfices et les objectifs de performance obligeront les entreprises à réévaluer leurs organisations internes et stratégies de croissance.

- La sécurisation des infrastructures cloud
Migrer les environnements déjà vulnérables vers le cloud implique une préparation adéquate de la part des entreprises, car la base sous-jacente qui gère les machines virtuelles peut être de plus en plus attaquée.

- L’obligation juridique de la protection des données
La réglementation GDPR de l’EU sera en vigueur en 2018, laissant un an aux entreprises pour repenser leurs stratégies de confidentialité et de gouvernance des données.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants