Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

FireEye présente une nouvelle plateforme virtuelle pour la protection des mobiles

octobre 2013 par Marc Jacob

FireEye, Inc. annonce la disponibilité de FireEye® Mobile Threat Prevention, une plateforme cloud visant à lutter contre les menaces provenant des mobiles. Cette nouvelle solution dédiée aux environnements mobiles Android™, sera disponible en fin d’année 2013.

Selon Google plus d’un million d’applications ont été téléchargées 50 milliards de fois sur près d’un milliard de terminaux mobiles. L’origine de ces applications présente des risques de sécurité et de confidentialité.

« Les entreprises ne sont pas seulement préoccupés par les smartphones et les tablettes dont elles équipent leurs salariés, elles doivent également prendre en compte les terminaux mobiles personnels de ces salariés. De ce constat, les entreprises doivent désormais sécuriser leur contenu, données ou encore applications et cela quelque soit l’appareil à partir duquel ils sont consultés. » Déclare Charles Kolodgy, vice-président de la recherche, sur les produits de sécurité chez IDC.

“FireEye Mobile Threat Prevention” est conçu pour détecter et signaler les menaces mobiles. Plutôt que de s’appuyer sur les signatures des logiciels malveillants, aujourd’hui inefficaces du fait de l’évolution rapide des malwares, la plateforme soumet les applications à l’évaluation de FireEye Multi-Vector Virtual Execution™ (MVX), pour identifier les menaces automatisées sur mobiles. Cette évaluation aide les entreprises à adapter leurs décisions quant au respect des politiques de sécurité sur les environnements mobiles.

La plateforme « FireEye Mobile Threat Prevention » intègre :

• L’évaluationprécise du comportement de chaque application, y compris les fonctionnalités cachées

•L’analyse contextuelle des applications croisée à leurs différentes activités, afin de formaliserune image complète de ses comportements indésirableset malveillants. Permettant ainsi unemeilleure identification descomportementsmalicieux dissimulés au plus profond de l’application.

• L’évaluationdes menaces à la demandepour les applications personnaliséesainsi que les applications disponibles sur les plateformes de téléchargementpubliquesou de l’entreprise.

•Une base de données des menaces incluantles détails de leurs comportements, basée sur plus d’un million d’applications.

• Un journal de bord d’analyse desapplicationssuspectes, permettant aux professionnelsde la sécuritéde disséquer leurs comportements.

• Une API qui relie les solutions de gestion des mobiles aux solutions periphériques

•Le partage d’informations sur les menacesà travers le service cloud « Dynamic Threat Intelligence ™ » (DTI) de FireEye, sur de multiplesvecteurs que sont le Web, le courrier électronique et les fichiers.

En utilisant cette technologie, FireEye a récemment découvert une classe de menaces mobiles en plein essor (Ad-Vulna) qui a compromis des applications comptant plus de 200 millions de téléchargements au total.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants