Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

FaceApp, quels sont les risques pour la vie privée des utilisateurs ? - Commentaire Avast

juillet 2019 par Nikolaos Chrysaidos, Head of Mobile Threat Intelligence, chez Avast

Nikolaos Chrysaidos, Head of Mobile Threat Intelligence, chez Avast, commente sur les risques encourus par les utilisateurs de l’application FaceApp, concernant leur vie privée :

« Nous avons vérifié le trafic web et constaté que FaceApp ne renvoie pas les données sensibles des utilisateurs vers les serveurs. Il n’y a aucun signe d’intrusion malveillante de l’application dans la vie privée. Bien qu’elle recueille effectivement des données et des photos pour pouvoir fonctionner, ce genre de risque est le même qu’avec de nombreuses autres applications comme celle-ci.

Les gens entendent parler d’intelligence artificielle, de vie privée et de la Russie, et s’inquiètent, à juste titre. Toutefois, si nous prenons du recul pour analyser la situation, nous nous rendons compte qu’il ne s’agit pas d’un souci majeur de cybersécurité. Ce n’est pas une application malveillante, même si elle soulève des problèmes en matière de confidentialité. Nous ne sommes pas face à une question urgente mais elle est tout de même très répandue. Les entreprises qui produisent des applications devraient être plus transparentes quant à l’utilisation qu’elles font des données, bien que la responsabilité incombe également aux consommateurs. Ce cas rappelle à nouveau que les bonnes pratiques de sécurité sur les appareils mobiles sont nécessaires.

Une meilleure compréhension de la vie privée et des applications par l’ensemble des utilisateurs pourrait par ailleurs aider à clarifier les problématiques de sécurité avant qu’une application ne soit virale. Lorsque les inquiétudes circulent sur les réseaux sociaux et deviennent un sujet incontournable, le vrai visage du problème devient difficile à voir et à cerner. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants