Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

F-Secure annonce une multiplication sans précédent du nombre de menaces informatiques

juin 2008 par F-Secure

Dans son bilan du premier semestre 2008 sur la sécurité, F-Secure annonce une augmentation sans précédent du nombre de virus informatiques.

La récente explosion de ces programmes malveillants ne se traduit pas nécessairement par de nouveaux types de menaces. Il s’agit essentiellement de modifications de l’apparence, du chiffrement et de l’obscurcissement de familles de trojans, de backdoors, d’exploits, et d’autres menaces déjà existantes qui sont désormais utilisées avec une efficacité industrielle. Le développement de la technologie d’autodéfense des programmes malveillants correspond à la constante amélioration du professionnalisme au sein de la communauté cybercriminelle.

Le premier semestre 2008 a été le témoin d’une croissance des attaques de logiciels malveillants ciblées sur des individus, des sociétés et des organisations. Dans ce type d’attaque, l’assaillant dresse un portrait de sa victime et envoie un e-mail en utilisant son nom, son titre et éventuellement une référence à sa fonction professionnelle. Le contenu du message coïncide parfaitement avec ce que le destinataire s’attend à recevoir par e-mail.

Plus de 900.000 programmes malveillants auront été détectés d’ici la fin du mois de juin 2008

Ces attaques malveillantes sont également utilisées dans un but militaire ou politique.

Lors des récentes altercations entre les Tibétains et l’armée Chinoise, les conflits urbains ont été accompagnés d’espionnage politique sur internet. Les partisans des Droits de l’Homme, les organisations pro-tibétains ou tout individu prônant un Tibet libre ont été la cible d’une campagne d’emailing soigneusement effectuée et technologiquement perfectionnée qui avait pour objectif d’infecter leurs ordinateurs dans le but d’espionner leurs faits et gestes.

De plus le premier semestre 2008 a vu apparaître de nouvelles méthodes destinées à infecter les PC ainsi que l’arrivée du « jailbreaking » pour les téléphones mobiles.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants