Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Kaspersky Lab : Près de la moitié des entreprises estiment avoir subi des attaques DDoS exécutées par leurs concurrents

décembre 2015 par Kaspersky Lab

Selon une récente étude de Kaspersky Lab et B2B International, près de la moitié (48 %) des entreprises interrogées pense connaître l’identité et la motivation des auteurs d’attaques par déni de service distribué (DDoS) dont elles ont été la cible dernièrement. Fait étonnant : bon nombre d’entre elles citant des concurrents comme principaux coupables.

Tandis que les criminels visant à perturber les activités d’une entreprise représentent plus d’un quart (28 %) des suspects, une proportion surprenante d’une entreprise sur huit (12 %) pense que ses concurrents sont responsables et ont commandité des attaques DDoS à son encontre, rendant ces cybermenaces encore plus nuisibles. Ce soupçon est encore plus marqué dans le secteur des services, où plus d’un tiers des entreprises interrogées (38 %) estiment que certains de leurs concurrents se cachent derrière une attaque DDoS.

Selon les résultats, les participants sont :
- 18 % à penser que les autres auteurs d’attaques seraient des criminels cherchant à semer le chaos ou à faire diversion pendant le déroulement d’une autre attaque ;
- 17 % à estimer que les attaques visent à bloquer des services pour réclamer une rançon ;
- 11 % à associer les auteurs à des activistes politiques et 5 % à des puissances étatiques ;
- Et 27 % considérer le chantage comme le mobile le plus répandu dans les secteurs de l’industrie et des télécommunications.

« Les attaques DDoS ne sont plus seulement le fait de cybercriminels cherchant à paralyser l’activité des entreprises. Celles deviennent soupçonneuses les unes vis-à-vis des autres et bon nombre d’entre elles – notamment parmi les PME – craignent d’être victimes de tactiques sournoises de la part de leurs concurrents qui commanditeraient des attaques DDoS les ciblant directement, dans le but de porter atteinte à leur fonctionnement et à leur réputation », commente Tanguy de Coatpont, Directeur Général de Kaspersky Lab France et Afrique du Nord.

« Quel que soit votre secteur d’activité, votre entreprise a nécessairement des concurrents, c’est pourquoi il est judicieux de rester vigilant et de comprendre pleinement les répercussions qu’une attaque DDoS peut avoir sur votre activité, notamment les dommages potentiels sur le plan financier et au niveau de votre réputation. Il est aussi important de ne pas payer de rançon et de mettre en place les mesures de sécurité appropriées pour mieux faire face au risque accru d’attaques DDoS menaçant votre entreprise. »

Afin d’aider les entreprises à conserver une longueur d’avance, Kaspersky DDoS Protection offre une solution complète et intégrée pour le blocage et la neutralisation de chaque tentative d’attaques DDoS. De l’analyse du trafic en ligne à l’envoi d’alertes sur les menaces éventuelles et au nettoyage du trafic, Kaspersky DDoS Protection fournit tous les outils nécessaires pour permettre à une entreprise de contrer et de limiter les effets de tous les types d’attaques DDoS.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants