Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Kaspersky Lab : Au 1er trimestre 2018, la France se hisse à la 4e place mondiale pour l’hébergement de logiciels malveillants

avril 2018 par Kaspersky Lab

Pour son 1er rapport trimestriel de 2018, Kaspersky Lab s’est intéressé aux attaques DDoS assistées par des botnets. La société de cybersécurité a noté une recrudescence des attaques en lien avec de nouveaux et d’anciens botnets, une hausse de popularité des attaques DDoS d’amplification, et le retour des attaques DDoS de longue durée, ou "multi-day". En termes d’APT, les chercheurs de Kaspersky Lab on découvert une nouvelle vague d’activités en Asie et au Moyen-Orient, avec des acteurs utilisant de nouvelles technologies.

80e place mondiale pour les dangers liés à la navigation sur internet

25 395 261 malwares hébergés sur le web

détectés sur les ordinateurs des utilisateurs de Kaspersky Security Network en France. Au total, 22,6 % des utilisateurs ont été infectés.

50 571 115 malwares hébergés en local

(provenant de clés USB, CDs, DVDs...) détectés sur les ordinateurs des utilisateurs de Kaspersky Security Network en France. Au total, 35 % des utilisateurs ont été infectés.

38 693 483 malwares hébergés en France

détectés sur les ordinateurs des utilisateurs de Kaspersky Security Network en France...

... ce qui hisse la France à la 4e place mondiale pour l’hébergement de malwares.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants