Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Ivanti : l’adoption de Windows 10 s’accélère sensiblement mais pas sans craintes

juin 2017 par Ivanti

Ivanti a commandité, en partenariat avec Dimensional Research, une enquête sur l’état du déploiement de Windows 10 au sein des SI en entreprise. L’enquête a d’ailleurs révélé qu’une très grande majorité de directions informatique (91 %) a installé Windows 10 sur grand nombre de postes de travail. Il existe cependant de grandes incertitudes concernant cette adoption. Bien qu’un tiers des DSI (34 %) ait introduit Windows 10 à une partie délimitée de leur environnement de production, seulement 10 % l’ont appliqué à l’ensemble de leur environnement de production. La majorité (56 %) en est toujours en phase d’évaluation.

Plusieurs facteurs influencent le déploiement de Windows 10 en entreprise Près de neuf entreprises sur 10 estiment que leur migration vers Windows 10 a été problématique. Pour 65 % d’entre elles, cette version est incompatible avec certaines applications. 43 % ont jugé nécessaire de former leurs utilisateurs, 31 % estiment avoir fait un effort manuel lors de la migration.

D’autres complications sont survenues, en effet, la performance des applications était relativement faible, corrélée à une gestion complexe des images système. Les autres inquiétudes mentionnées se réfèrent au coût de licences, à la sécurité des postes de travail, aux coûts de formation et aux performances des tâches des postes de travail. Ces complications ont eu lieu lors de la migration, cependant leur impact réel semble moins important une le déploiement effectué.

Différentes approches existent lors de la migration Malgré ces multiples difficultés, l’adoption de Windows 10 au sein des entreprises bat des records. En 2015, seulement 7 % d’entre elles l’avaient installé hors de la DSI. Elles sont aujourd’hui 51 %. En outre, près de trois entreprises sur quatre pensent migrer vers Windows 10 dans les deux ans à venir.

Néanmoins, aucune approche de migration n’est devenue un standard. Ces approches ont été multiples et exécutées de différentes manières : application d’une nouvelle image (52 %), migration du matériel (49 %), migration sur place avec gestion centralisée (44 %) et migration sur place initiée par l’utilisateur (14 %). Les implémentations de Windows 10 sont également virtuelles : un quart des entreprises fournissent Windows 10 via une infrastructure de postes de travail virtuels (VDI) et 9 % utilisent des postes de travail disponibles via Windows Server 2016.

Le choix entre les différentes branches de Windows 10 est également un facteur décisif pour la stratégie de migration. Plus de la moitié des directions informatiques (51 %) hésitent entre la branche active entreprise (Current Branch for Business, CBB) et la branche de service à long terme (Long-Term Service Branch, LTSB). Parmi les 49 % restants, 29 % ont opté pour la branche CBB et 20 % ont choisi la branche LTSB. En effet, un quart des DSI signalent un retard dans l’adoption de Windows 10 en raison de la confusion concernant le choix d’une branche.

Migrer vers Windows 10 pour améliorer l’expérience utilisateur Pour éviter de troubler les utilisateurs, 83 % des DSI prévoient de migrer les éléments de personnalisation de leurs postes de travail lors du déploiement de Windows 10. La personnalisation et les changements de profils des utilisateurs améliorent leur productivité et leur bien-être au travail.

86 % des DSI prévoient d’implémenter dans leur processus de migration des fonctions de gestion du poste de travail utilisateur pour améliorer sa personnalisation, la sécurité et la conformité aux réglementations en vigueur. Les objectifs de gestion du poste de travail que les directions informatiques souhaitent atteindre dans leur nouvel environnement Windows 10 sont les suivants : Suppression des droits Admin complets des utilisateurs (41 %) Réduction des délais de connexion (38 %) Migration transparente des données de fichier utilisateur (33 %) Migration des paramètres personnels d’application et d’OS (29 %) Interdiction de l’exécution ou de l’installation des applis introduites par les utilisateurs (28 %) Suivi des délais de connexion des utilisateurs, de l’utilisation des applications et des privilèges Admin (21 %)

« Le passage à Windows 10 est inévitable, alors chaque entreprise doit se munir des outils et des stratégies qui feront de sa migration un succès. », déclare Jon Rolls, Vice-président Gestion produit chez Ivanti. « En mettant en place une approche unifiée de la gestion du poste client et en adoptant des solutions de gestion de l’espace de travail utilisateur afin de garantir une expérience utilisateur de qualité, une meilleure productivité et une formation minimale aux nouvelles techniques, les entreprises peuvent réussir leur migration vers Windows 10, et fluidifier les mises à jour et mises à niveau constantes liées à Windows en SaaS. »


Méthodologie de l’enquête Ivanti 2017 sur l’état de l’adoption de Windows 10

L’enquête 2017 d’Ivanti sur l’état de l’adoption de Windows 10 est une étude internationale menée en ligne par Dimensional Research auprès de 1 825 professionnels de l’IT dans plus de 23 pays.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants