Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude CDSE* : Les Enjeux des Directeurs de Sécurité en 2010

mai 2010 par

Le CDSE a réalisé une enquête portant sur les enjeux des directeurs de sécurité d’entreprise pour l’année 2010. L’étude porte principalement sur des entreprises du SB 120 dont il convient de mieux appréhender les préoccupations. 80 directeurs de sécurité ont répondu à cette enquête, tous les secteurs d’activité sont représentés.

La Mobilité : une source d’insécurité pour les salariés

La montée du terrorisme depuis les événements du 11 septembre 2001, l’instabilité politique grandissante de certaines régions du globe, les obligations juridiques découlant de la jurisprudence de 2004 dite « Karachi » sont autant d’explications qui font que pour 63 % des directeurs de sécurité interrogés dans notre enquête, la sécurité des salariés à l’étranger est la préoccupation principale.

La mise en place nécessaire d’outils de protection de l’information

56,8 % des directeurs de sécurité interrogés considèrent la mise en place d’outil de protection de l’information comme importante. Les nouveaux outils de communication sont désormais indispensables aux entreprises. Les données sont de plus en plus virtuelles et circulent sur Internet via smart phones et ordinateurs portables. La formation des salariés à l’utilisation sécurisée de ces outils et le recours à des dispositifs techniques de protection adéquats sont désormais indispensables aux entreprises.

La gestion de crise, l’évaluation des risques et la mise en place de Plans de Continuité d’Activité

La gestion de crise préoccupe 47,7 % des directeurs de sécurité interrogés en 2010. Dans un environnement mondial incertain sur les plans économique, social et politique, les entreprises ont pris conscience qu’il était indispensable de développer de bons outils de gestion de crise (veille, alerte, dispositif de crise…).

La lutte contre la fraude interne

Les directeurs de sécurité sont en 2010, 34,1 % à considérer la question de la fraude interne comme cruciale. Les risques déjà élevés de fraudes internes ont augmenté avec la crise financière (40 % des entreprises seraient touchés selon une étude parue en novembre 2009)


* Etude CDSE (Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises)




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants