Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Avanade : Plus de la moitié des entreprises ne tient pas compte du coût de l’énergie dans le budget IT

juin 2010 par Avanade

Selon une récente étude commanditée par Avanade, un fournisseur de services technologiques, les services informatiques montrent une nette lacune en matière de politique énergétique. Les entreprises sont d’accord pour dire que l’énergie est un poste essentiel, mais plus de la moitié des responsables consultés ne tient pas compte de ces coûts lors de l’établissement du budget IT.

« Dans les conditions actuelles, les entreprises ont réduit leur budget d’investissement et leurs ressources en informatique », déclare Tyson Hartman, CTO mondial chez Avanade. « Elles veulent maintenir la rentabilité avec des ressources réduites, tout en améliorant la qualité du service. Un cabinet d’études en informatique estime que dans les années qui viennent, la plupart des centres de données coûteront autant en énergie qu’en infrastructure. Afin d’être capable d’ajuster le budget informatique pour contrôler ces coûts croissants, il faut donc commencer à étudier des alternatives plus respectueuses de l’environnement comme la virtualisation de serveurs et l’informatique de type cloud. »

Réalisée par Kelton Research, l’étude montre également une évolution des priorités :

Plus de la moitié des entreprises affirme évaluer les coûts associés à un système avant de le mettre en place. Pour 89 % des responsables consultés, le coût d’acquisition est un facteur important de toute décision d’achat. L’énergie est l’un des trois principaux postes de coût annuel pour 25 % des entreprises.

Cependant, la plupart des entreprises ne mesurent pas la consommation d’énergie et ce facteur n’est pas une de leurs priorités pour réaliser des économies.

53 % des entreprises ne tiennent pas compte du coût de l’énergie lors de l’établissement du budget IT. Ceci conduit à un net décalage entre les prévisions du budget et de la mise en place de l’informatique dans la société. Seulement 26 % intègrent la réduction de la consommation d’énergie dans leur stratégie d’économies.

Le coût de l’énergie est également un facteur majeur lors de l’étude des solutions de cloud computing et de SaaS (Software-as-a-Service). Pour 51 % des entreprises, la consommation d’énergie est un facteur important lors de l’étude de solutions de type cloud.


À propos de l’étude L’étude sur le Cloud Computing a été réalisée pour Avanade du 26 août au 11 septembre 2009 par Kelton Research, un cabinet indépendant. Les 502 personnes consultées sont des directeurs, des chefs d’entreprise et des décideurs en informatique. L’étude a couvert 18 pays en Amérique du Nord, en Europe et en région Asie-Pacifique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants