Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Entreprises face à une grève nationale : le cloud comme solution

décembre 2019 par McAfee

Dès le 5 décembre prochain, les entreprises françaises seront sous le joug d’une grève nationale remettant en cause la venue de leurs employés sur leur lieu de travail.

Dans ce contexte, le télétravail est une alternative qui permet à nombre d’entreprises de ne pas cesser leur activité, notamment au travers d’outils collaboratifs et des technologies Cloud. Un nombre croissant d’applications métiers et de données d’entreprise devient alors accessible simplement avec une connexion Internet. Cette exposition du périmètre de l’entreprise au travers du Cloud attire la convoitise des cybercriminels, et l’usage de ces technologies nécessitent des contrôles renforcés.

Selon une nouvelle étude McAfee, société de cybersécurité spécialisée dans la protection « device-to-cloud », 46 % des grandes entreprises françaises devraient opter pour une approche cloud-only d’ici 2021 et 10 % ont déjà atteint ce statut. Preuve que l’ère du cloud est arrivée, seuls 8 % des DSI pensent que leur entreprise n’optera jamais pour une stratégie cloud-only.

Néanmoins, les préoccupations en termes de sécurité sont importantes. En effet, parmi les responsables informatiques qui ne pensent pas que leur entreprise sera cloud-only un jour, 50 % le croient en raison des risques de cybersécurité. Et à raison :
- 43 % des entreprises françaises hébergent leurs données confidentielles dans le cloud ;
- 41 % des employés utilisent des applications cloud n’ayant pas été approuvées par le service informatique ;
- 22 % des employés ne savent pas avec certitude quelles applications sont approuvées ou non par leur service informatique.

« Une infrastructure informatique sans cloud n’est plus d’actualité », déclare Laurent Maréchal, Architecte Cloud EMEA chez McAfee. Néanmoins, « les cybercriminels ont pris en compte ces nouveaux usages et considèrent à présent le cloud comme une cible de choix dans leurs actions de piratage. C’est pourquoi les entreprises doivent adapter leurs technologies et les contrôles de sécurité permettant une adoption du cloud sans risque. L’entreprise devra adopter des outils de sécurité spécifiquement conçus pour la sécurité des environnements cloud. Dans le cas contraire, le risque de devenir une cible potentielle pour les cybercriminels est élevé. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants