Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Enquête européenne sur la dématérialisation des conseils d’administration : une montée en compétences des administrateurs est primordiale pour accompagner le changement et gagner en efficacité

novembre 2018 par Brainloop et EY

Brainloop et EY, en collaboration avec deux universités, publient les résultats d’une étude menée sur la communication et la transformation numérique du conseil d’administration. Menée en 2017 et 2018 auprès de 2.800 entreprises et organisations basées en Europe, cette enquête avait pour objectif d’analyser l’impact de la digitalisation sur les processus de travail du conseil d’administration et de ses membres.

Née d’une initiative conjointe de la part du cabinet d’audit et de conseil EY, du spécialiste des solutions de partage de documents sensibles Brainloop et des universités Philipps-Universität Marburg et HHL Leipzig Graduate School of Management, une enquête a été réalisée à l’échelle européenne afin de mesurer les changements au sein des conseils d’administration face aux enjeux liés à la transformation numérique. Organe de gouvernance incontournable, le conseil d’administration gère les grandes orientations des entreprises avec pertinence, mais quand est-il de son adaptation face aux évolutions technologiques, quel impact ce phénomène de digitalisation a-t-il aujourd’hui sur les processus de travail ?

Voici les principaux résultats qui sont ressortis de cette étude :
- Les principales préoccupations du conseil d’administration sont les produits et l’innovation (58%), les cyberattaques (55%), l’acquisition de compétences technologiques (53%) et la protection des données (48%)
- Un grand nombre de conseils d’administration manquent de supervision numérique efficace. En effet, moins de 38% des conseils d’administration ont un responsable spécialisé dans le digital, plus de 62% des responsables avec des compétences en numérique délèguent cette tâche à leur DSI et seulement 24% des administrateurs interrogés ont répondu avoir un directeur non-exécutif spécifiquement dédié aux questions de digitalisation au sein du conseil d’administration

- L’envoi des dossiers aux membres du conseil représente un défi pour le secrétaire général. Si dans plus de de 82% des cas, les documents de réunion du conseil sont livrés en une seule fois, les membres du conseil ne reçoivent pas souvent ces documents dans les délais. Une période de soumission de 14 jours est considérée comme la meilleure pratique, mais 57% des membres du conseil reçoivent leurs documents entre 6 et 10 jours avant une réunion, tandis que 29% les obtiennent entre 1 et 5 jours avant.
- Malgré une préférence pour la communication numérique de la part des membres du conseil - les administrateurs non exécutifs utilisent principalement une tablette ou un smartphone (80%) ou un ordinateur portable (64%) pour accéder aux informations et aux documents - moins de la moitié (46%) des entreprises fournissent ce type de dispositifs de communication afin de répondre aux besoins de leurs administrateurs non exécutifs.
- Il existe pourtant une réelle appétence pour les solutions numériques de gouvernance telles que les portails collaboratifs qui permettent aux membres du conseil d’accéder en ligne aux documents du conseil d’administration et de collaborer avec d’autres administrateurs. Largement utilisés par les entreprises européennes, plus des trois quarts (76%) des conseils ayant participé à l’enquête utilisent déjà un portail numérique. Ces outils sont également plébiscités, puisque 90% des répondants ont déclaré être satisfaits ou très satisfaits de ces solutions.
- Malgré l’avancée de la digitalisation et le besoin des conseils d’administration de prendre des décisions plus rapides et en toute sécurité, ceux-ci restent encore ancrés dans des méthodes de travail traditionnelles, privilégiant les réunions en face à face (92%) et les téléconférences (33%) à la communication à partir de documents (26%). Pour ce qui est du vote, la méthode de vote à main levée reste la plus utilisée (77%) à l’encontre du vote en ligne (13%).

Alors que les progrès technologiques peuvent perturber globalement les entreprises, cette enquête met en évidence le besoin des conseils d’administration de trouver un équilibre entre leur transformation numérique et les exigences liées aux processus de travail du conseil, et ce afin de continuer à soutenir stratégiquement leur organisation. Pour optimiser leur efficacité, il apparait essentiel que les conseils d’administration puissent être composés de personnes compétentes, aptes à s’adapter au changement technologique afin de mettre le numérique au service d’une meilleure communication et de réunions plus efficaces.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants