Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Enquête RSA : La confiance des internautes dans les réseaux sociaux ébranlée du fait de l’augmentation constante de la fraude en ligne

janvier 2010 par RSA, La Division Sécurité d’EMC

RSA, Division Sécurité d’EMC , annonce les résultats de son enquête mondiale en ligne auprès de 4500 consommateurs concernant leur connaissance des menaces Internet, leurs inquiétudes sur confidentialité de leurs informations personnelles en ligne, leur ouverture à les partager et leurs désirs en termes de protection des identités.

Un élément significatif ressortant de cette étude est la prise de conscience des consommateurs en ce qui concerne les attaques de phishing (76% sont au courant, 90% les craignent, 29% en ont été victimes).

Ainsi, alors que des centaines de milliers de personnes rejoignent chaque jour les sites de réseaux sociaux, l’enquête démontre que 65% des personnes appartenant à ces réseaux sont moins enclines à interagir ou partager des informations en raison des craintes de sécurité.

En effet, les réseaux sociaux sont devenus une véritable mine d’or pour les fraudeurs qui peuvent alors lancer des attaques capables de toucher des millions d’utilisateurs et y leur dérober des informations personnelles qu’ils pourront ensuite exploiter dans d’autres activités criminelles.

En France, 58,71% des personnes interrogées sont inquiètes à propos de la sécurité de leurs données personnelles sur les réseaux sociaux :

Les utilisateurs sont de plus en plus conscients des menaces de phishing. Les nouvelles méthodes d’attaques sont six fois plus importantes qu’il y a deux ans

Dans l’étude RSA de 2007, un consommateur sur trois (38 %) indiquait être conscient du danger d’une attaque de phishing. Ce chiffre a doublé deux ans plus tard : trois personnes sur quatre (76 %) en sont devenues conscientes. De plus, neuf utilisateurs sur dix (89 %) ont manifesté leur inquiétude par rapport à la menace du phishing.

Autre preuve de l’augmentation de la connaissance des utilisateurs sur les menaces en ligne : l’importance du nombre de réponses concernant les Trojans. En 2007, 63 % des utilisateurs indiquaient avoir connaissance des Trojan, en 2009, ce chiffre est passé à 81 %.

A la question « Connaissez-vous les menaces suivantes ? », voici le pourcentage des réponses obtenues en 2009 :

* Grand total inclut les réponses des pays suivants (hors France) : Australie, Brésil, Canada, Chili, Chine, Colombie, Allemagne, Inde, Italie, Japon, Malaisie, Mexique, Pérou, Pologne, Singapour, Espagne, Suède, Suisse, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Etats-Unis.

Les utilisateurs attendent impatiemment de meilleures solutions de protection des identités

Les utilisateurs s’accordent sur le fait que leur identité et leurs données personnelles doivent être mieux protégées. Un simple nom d’utilisateur couplé à un mot de passe n’est plus suffisant pour les réseaux sociaux (59 %), les sites de santé (64 %), les sites gouvernementaux (70 %) et les services de banque en ligne (80 %).

Neuf utilisateurs sur dix sont prêts à utiliser des modes de sécurisation plus stricts s’ils leur sont proposés.

En France, 93,53% des personnes interrogées sont préoccupées par la sécurité de leurs informations personnelles au sein des environnements financiers. 86,19% recherchent des formes d’authentification plus strictes, et 98,99% sont prêts à les utiliser.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants