Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

En Europe, 4 entreprises sur 5 sont confrontées à une « impasse numérique » en raison de systèmes obsolètes

octobre 2018 par IDC Workday, Inc.

Workday, Inc. publie les résultats d’une nouvelle enquête européenne baptisée « Digital Leaders:Transforming Your Business. Ce livre blanc réalisé par IDC pour Workday, révèle l’émergence dans de nombreuses organisations d’un « fossé » entre les attentes des responsables du numérique et la capacité des systèmes informatiques à répondre à leurs besoins. Chargés de mener des projets de transformation numérique à grande échelle, ils se rendent compte aujourd’hui que leurs systèmes financiers et RH peinent à répondre aux exigences de leur entreprise, et n’offrent ni la flexibilité, ni le niveau de sophistication nécessaire pour remplir la mission qui leur a été confiée par leur dirigeant.

IDC a interrogé 400 responsables du numérique en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suède en 2018 pour le compte de Workday. L’objectif consistait à repérer les « impasses numériques » au sein des systèmes financiers et RH, et de déterminer l’impact de la transformation numérique sur les systèmes informatiques des organisations, à l’heure où elles passent de l’expérimentation à la mise en œuvre concrète de leur stratégie.

Les responsables interrogés identifient trois lacunes critiques au sein de leurs organisations.

• 75% des répondants français ne sont pas en mesure ou peinent à intégrer de nouvelles solutions numériques aux processus financiers et RH existants
• Générer des prévisions et tableaux de bord en temps réel s’avère difficile voire impossible pour 81% d’entre eux
• 82% déclarent avoir des difficultés ou ne pas pouvoir adapter les processus financiers et RH aux nouvelles exigences.

L’enquête européenne révèle également que :

• 57 % des responsables du numérique estiment qu’une modernisation de leurs systèmes informatiques est indispensable à la réussite de la stratégie de transformation globale de leur entreprise
• Seuls 19 % et 10 % des répondants considèrent leurs systèmes financiers et RH « à la pointe de la technologie »
o 40 % considèrent ces systèmes comme « raisonnablement modernes »
o Enfin, 37 % et 43 % des répondants verraient leurs systèmes financiers et RH comme « convenables »
• Interrogés sur les éléments qui permettraient à leurs systèmes de soutenir la transformation numérique de leur entreprise :
o 46 % citent la sécurité et l’auditabilité comme essentiels au sein des systèmes financiers et RH
o 37 % considèrent la simplicité et l’intuitivité de l’expérience utilisateur comme l’une des exigences les plus cruciales
o 34 % accordent une haute importance à la planification et au prévisionnel en continu
o 31 % veulent voir des capacités de reporting configurables et en libre-service au sein de leurs systèmes informatiques
o 29 % désirent des informations exploitables sur les systèmes financiers et RH afin de mener leurs projets de transformation numérique

Dans le cadre de ce libre blanc, IDC a analysé plusieurs entreprises considérées comme référentes en matière de transformation numérique en Europe. IDC a déterminé trois domaines à investir pour permettre aux équipes financières, RH et informatiques de travailler aux côtés des responsables du numérique et ainsi éviter que cette « impasse » ne se matérialise à long terme :

1. Créer une équipe dédiée au numérique qui soit en relation avec les services financiers, informatiques, RH et l’ensemble de l’entreprise :
• 73 % des responsables du numérique au sein de ces organisations de référence sont activement engagés dans des discussions avec leurs responsables RH et financiers en matière de transformation numérique
2. Soutenir la mise en œuvre de nouveaux modèles économiques au sein des services financiers et RH :
• 73 % des répondants considèrent ce point comme très ou extrêmement important. Ils s’accordent sur le caractère essentiel de la capacité à reconfigurer les systèmes financiers et RH de façon dynamique 3. Moderniser les systèmes financiers et RH :
• Les organisations leaders investissent lourdement dans ces systèmes ; ainsi, 88 % d’entre elles misent sur des systèmes financiers avancés, et 86 % sur des systèmes RH avancés afin de soutenir les efforts de transformation numérique de leur entreprise

"La transformation numérique devient un élément central de la stratégie d’entreprise", déclare Thierry Mathoulin, Directeur Général de Workday France "Les déploiements de stratégies de transformation se succèdent à mesure que les directions générales réalisent à quel point ces transitions sont essentielles à la survie et à la sécurité de leur entreprise. Les nouvelles technologies jouent un rôle clé dans cette évolution : il ne s’agit pas uniquement de changer de méthodes d’innovation autour de nouveaux produits et services ou d’optimiser l’expérience client ; l’ensemble de l’organisation doit s’adapter et se moderniser. Ce changement doit également couvrir les services financiers et RH ; sans cela, il est impossible d’atteindre les niveaux d’agilité, de flexibilité et de maitrise de la donnée nécessaires pour réussir dans le monde moderne."


Méthodologie Tout au long de ce livre blanc, IDC discute de l’impact du déploiement de systèmes de pointe au sein de services financiers et RH avec AstraZeneca, BlaBlaCar, Puma Energy et Club Med, et livre ainsi des messages clés au travers d’une série d’études de cas.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants